• Accueil
  • > Telecoms
  • > Le coût des communications émises depuis un téléphone portable est moindre en Finlande, Pays-Bas et Suède, selon un rapport de l’OCDE

Le coût des communications émises depuis un téléphone portable est moindre en Finlande, Pays-Bas et Suède, selon un rapport de l’OCDE

La Finlande, les Pays-Bas et la Suède ont les prix les plus bas parmi les pays de l’OCDE pour les appels passés depuis un téléphone portable, selon les dernières Perspectives des Communications de l’OCDE. Les prix les plus hauts ont été trouvés au Canada, en Espagne et aux États-Unis.

La comparaison des prix, sur la base de l’utilisation moyenne d’un forfait de 780 appels vocaux, 600 textos (SMS), et huit messages multimédia (MMS), selon les résultats de l’étude, les prix mensuels s’inscrivent dans une fourchette de 11 à 53 US dollars selon les pays en août 2008.Les Perspectives des Communications comparent les prix pratiqués entre différents pays pour un usage faible, moyen ou important des utilisateurs de téléphones portables. Les tableaux suivants  montrent les prix annuels en US dollars décomposés selon le prix fixe des abonnements, des appels et des messages :

  • Utilisation faible (360 appels par an, 396 SMS; 8 MMS)  
  • Utilisation élévée (1680 appels par an; 660 SMS; 12 MMS)

 

 

Entre 2006 et 2008, le prix des communications depuis des téléphones portables a chuté de 21% en moyenne pour les consommateurs en ayant une utilisation faible, de 28% pour ceux qui en ont une utilisation moyenne et de 32% pour les abonnés présentant les échantillons de consommation les plus élevés, selon les Perspectives des Communications.

 

 

 Le rappor t ajoute que l’envoi de textos continue d’être  un marché particulièrement rémunérateur pour les opérateurs et que les dernières campagnes marketing offrent de plus en plus de forfaits composés essentiellement de textos destinés aux jeunes abonnés.

 

La part des revenus issus de l’utilisation des téléphones portables dans le secteur des télécommunications a atteint 41% dans les pays de l’OCDE en 2008, selon les Perspectives des Communications. La baisse des revenus issus des lignes de téléphones fixes pour les opérateurs a néanmoins été ralentie par l’expansion d’Internet à haut-débit puisque les abonnés gardent habituellement une ligne fixe pour accéder au service.

 

L’étude ajoute que l’agilité de ces entreprises de télécommunications qui ont survécu à l’explosion de la bulle internet en 2000 leur est encore utile dans le contexte de la crise mondiale actuelle. Les revenus continuent d’augmenter alors même que l’investissement en capital diminue.

 

 

La France fait partie des mauvais élèves en matière de prix pratiqués par les opérateurs nationaux pour les communications mobiles. C’est ce que révèle une étude de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). Sur les trente pays recensés dans cette étude portant sur les pays développés, l’Hexagone pointe en 20 position pour les consommations moyennes et grandes et se classe à la 22 place pour les petites. Les consommations élevées sont définies comme représentant 28 heures d’appels par an, 660 SMS et 12 MMS. La consommation moyenne équivaut à 13 heures d’appels, 600 SMS et 8 MMS par an, et la faible consommation, 6 heures d’appels, 396 SMS et 8 MMS par an.

 

Selon les calculs retenus par l’OCDE, les factures types des consommateurs français sont, quel que soit leur profil de consommation, de deux à trois fois plus élevées que dans les pays les plus compétitifs.

 

Source : OCDE & Lesechos

 

 

0 Réponses à “Le coût des communications émises depuis un téléphone portable est moindre en Finlande, Pays-Bas et Suède, selon un rapport de l’OCDE”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




John Cena |
DownPro |
melanie6415 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | clash03
| PINODISCOUNT
| Les journalistes à Mascara