• Accueil
  • > Operateurs
  • > Vivendi dément des négociations sur Djezzy : Orascom veut 10 milliards d’euros pour sa filiale algérienne

Vivendi dément des négociations sur Djezzy : Orascom veut 10 milliards d’euros pour sa filiale algérienne

vivendi.gifLe groupe Vivendi a démenti, mardi 11 août, les informations rapportées dans un premier temps par tsa-algerie.com puis aujourd’hui par le quotidien économique français La Tribune concernant son intérêt pour Orascom Telecom Algérie (OTA), qui exploite la marque commerciale Djezzy. Ce démenti intervient après celui du PDG d’Orascom Naguib Sawiris. Ce dernier, réagissant aux informations de TSA, avait, dans une déclaration au journal égyptien Al Masri Al-Youm, nié l’existence de telles négociations.

L’année dernière, Orascom et France Télécom avaient engagé des négociations sur Djezzy. Mais les discussions entre les deux parties ont échoué en raison de l’évolution jugée défavorable du climat d’investissement en Algérie et du prix élevé demandé par le groupe égyptien pour céder sa très rentable filiale algérienne.

Selon l’analyste télécoms de la société française de gestion d’actifs CM-CIC, le prix demandé par Orascom serait de 10 milliards d’euros, « ce qui paraît très élevé, compte tenu du nombre d’abonnés », précise le spécialiste. L’intermédiaire ajoute que la valorisation de cet opérateur devrait être plutôt de l’ordre de 5,5 milliards d’euros.

Le démenti de Vivendi devrait réduire les rumeurs et les spéculations sur l’avenir d’Orascom Telecom en Algérie. Depuis l’affaire de la vente des cimenteries Orascom au français Lafarge, le groupe égyptien est indésirable en Algérie. Un pays qu’il envisage de quitter pour s’implanter au Maroc où il convoite l’opérateur local Meditel.

Source : TSA

0 Réponses à “Vivendi dément des négociations sur Djezzy : Orascom veut 10 milliards d’euros pour sa filiale algérienne”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




John Cena |
DownPro |
melanie6415 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | clash03
| PINODISCOUNT
| Les journalistes à Mascara