Archive mensuelle de août 2009

Page 2 sur 2

Viandes et légumes : Nouvelles hausses inattendues des prix

lgumes.jpgLa dernière publication du HCP sur l’indice du coût de la vie ( ICV) a évoquée la baisse de cet indice faisant la joie des consommateurs ayant soufferts jusqu’à un temps trés proche de la flambée de prix. Cependant et contre toute attente ( l’approche du mois sacré de Ramadan ) les prix auront un autre rendez vous avec une hausse inattendue… c’est à se demander l’orgine de cette hausse…

Dans ce même sens plusieurs journaux ont publié des articles concernant ce point notamment l’Economiste ..

Lire la suite de ‘Viandes et légumes : Nouvelles hausses inattendues des prix’

Vivendi dément des négociations sur Djezzy : Orascom veut 10 milliards d’euros pour sa filiale algérienne

vivendi.gifLe groupe Vivendi a démenti, mardi 11 août, les informations rapportées dans un premier temps par tsa-algerie.com puis aujourd’hui par le quotidien économique français La Tribune concernant son intérêt pour Orascom Telecom Algérie (OTA), qui exploite la marque commerciale Djezzy. Ce démenti intervient après celui du PDG d’Orascom Naguib Sawiris. Ce dernier, réagissant aux informations de TSA, avait, dans une déclaration au journal égyptien Al Masri Al-Youm, nié l’existence de telles négociations.

L’année dernière, Orascom et France Télécom avaient engagé des négociations sur Djezzy. Mais les discussions entre les deux parties ont échoué en raison de l’évolution jugée défavorable du climat d’investissement en Algérie et du prix élevé demandé par le groupe égyptien pour céder sa très rentable filiale algérienne.

Lire la suite de ‘Vivendi dément des négociations sur Djezzy : Orascom veut 10 milliards d’euros pour sa filiale algérienne’

Le coût des communications émises depuis un téléphone portable est moindre en Finlande, Pays-Bas et Suède, selon un rapport de l’OCDE

La Finlande, les Pays-Bas et la Suède ont les prix les plus bas parmi les pays de l’OCDE pour les appels passés depuis un téléphone portable, selon les dernières Perspectives des Communications de l’OCDE. Les prix les plus hauts ont été trouvés au Canada, en Espagne et aux États-Unis.

La comparaison des prix, sur la base de l’utilisation moyenne d’un forfait de 780 appels vocaux, 600 textos (SMS), et huit messages multimédia (MMS), selon les résultats de l’étude, les prix mensuels s’inscrivent dans une fourchette de 11 à 53 US dollars selon les pays en août 2008.Les Perspectives des Communications comparent les prix pratiqués entre différents pays pour un usage faible, moyen ou important des utilisateurs de téléphones portables. Les tableaux suivants  montrent les prix annuels en US dollars décomposés selon le prix fixe des abonnements, des appels et des messages :

  • Utilisation faible (360 appels par an, 396 SMS; 8 MMS)  
  • Utilisation élévée (1680 appels par an; 660 SMS; 12 MMS)

 

 

Lire la suite de ‘Le coût des communications émises depuis un téléphone portable est moindre en Finlande, Pays-Bas et Suède, selon un rapport de l’OCDE’

Togo: l’opérateur de téléphonie mobile Moov suspendu

logo.gifOuestafnews – Le réseau de l’opérateur de téléphonie mobile Moov est suspendu sur toute l’étendue du territoire togolais depuis le 10 août, pour non versement d’une somme de 20 milliards FCFA au titre du renouvellement de sa licence d’exploitation.
Le 22 mai 2009, un arrêté ministériel fixait à 20 milliards de francs le montant du renouvellement des licences d’exploitation de téléphonie mobile au Togo.

 Depuis lors, l’opérateur Moov, du groupe Atlantic Telecom, « n’a pas versé un seul centime » pour se conformer à la nouvelle loi, expliquait récemment dans les médias togolais le directeur général de l’Autorité de réglementation des services des postes et télécommunications, Masséna Palouki.

Lire la suite de ‘Togo: l’opérateur de téléphonie mobile Moov suspendu’

Maroc : Développement Stable

oxfordbusinessgroup787142552.jpg

Le cabinet Oxford Business Group vient de publier un article sur la stabilité de l’économie marocaine, en mettant en relief la capacité de l’économie locale a supporter les impactes de la crise d’une part, et la volonté du Roi Mohammed VI ( à travers les projets de grands envigeur) pour assurer la dynamique de l’économie marocaine.

Si le ralentissement économique rend le financement des grands projets d’infrastructure très difficile dans toute l’Afrique du Nord, au Maroc, le projet ambitieux d’expansion du port Tanger Med II a le vent en poupe. Il s’agit d’agrandir le port de façon, espère-t-on, à situer le secteur des transports du pays au centre du commerce méditerranéen.

Le 17 juin dernier, le Roi Mohammed VI a inauguré la construction de ce port d’une valeur de 9.25 milliards de dirhams (828 millions d’euros), mettant ainsi un frein à toutes les spéculations concernant les effets de la récession sur ce projet vieux de deux ans. Dans un premier temps, la construction devait débuter à la fin 2008, mais l’approbation finale n’a été obtenue qu’en janvier dernier. Malgré ce retard, l’expansion du port, qui devrait avoir une capacité de cinq millions de conteneurs équivalents vingt pieds (EVP), a reçu le financement nécessaire et Marsa Maroc a signé un accord avec l’Agence spéciale Tanger Méditerranée (TSMA) relatif à l’exploitation du port pour les 30 prochaines années. La société marocaine compte y investir 320 millions d’euros.

Lire la suite de ‘Maroc : Développement Stable’

La Banque USAA Permettra Le Dépot Des Chèques Via iPhone

 

USAA logo

chequeiphone.jpgAux Etats-Unis, les clients de l’institution bancaire et assureur USAA pourront déposer leurs chèques sans avoir à se rendre à un guichet, en les photographiant depuis leur iPhone.

Nous avions déjà évoqué ce système début 2008 qui permet de photographier un chèque recto et verso avec l’ APN de son téléphone portable avant d’en envoyer les clichés par les réseaux mobiles, raccourcissant grandement le temps d’encaissement.

Cette fonctionnalité va être mise en place par la banque privée USAA aux Etats-Unis et ajoutée à une application iPhone. Il ne sera alors même plus nécessaire d’envoyer le chèque à la banque, tout étant pris en charge à partir des clichés mobiles.

Dans un premier temps, le système sera réservé à un nombre limité de clients  » sûrs  » et disposant d’un accès à certaines prestations de l’ USAA, de manière à réduire le risque de fraude. Cela devrait tout de même représenter potentiellement 60% des clients.

Cette évolution va dans le sens des promesses des services de banque mobile qui doivent réduire les opérations au guichet et donner une plus grande liberté aux utilisateurs, toute la difficulté étant de trouver un équilibre entre usages étendus permis et sécurisation des opérations.

Lire la suite de ‘La Banque USAA Permettra Le Dépot Des Chèques Via iPhone’

Phishing : Nouvelle tentative d´hameçonnage Orange

Exclusif : Le Fournisseur d´accès à Internet Orange contacte des clients à la suite d´une erreur informatique. Vraiment ?
Depuis quelques heures, un courrier électronique arrive dans certains boites eMails d’internautes Français. La missive est signée par le Fournisseur d´accès à Internet Orange, filiale de France Télécom. Elle indique ceci :
« Cher (e) client (e), Ce Mail Vous est envoye suite a une situation d’urgence. Une defaillance technique au niveau de l’un de nos logiciels gerant les comptes clienteles a eu pour effet la suppression des donnees relatives aux dossiers de certains de nos abonnees. La consequence directe en a ete la desactivation des services fournis (Adsl, telephonie, messagerie electronique…) Dans la crainte que le probleme ne se propage au reste de notre clientele, vous etes appele a fournir des informations necessaires a la mise a jour de votre dossier. Pour vous eviter la suppression de nos services sus cites, vous devez imperativement repondre a ce mail en cliquant sur le lien ci-dessous et fournir quelques renseignements dont un numero de telephone joignable afin que notre service client puisse vous contacter des reception de votre dossier. Nous vous prions de nous excuser pour le desagrement cause par cet incident. »
Le lien donné dans le courrier dirige l’internaute clickeur sur un page qui a la couleur d’Orange, le contenu du site Orange. Seulement, dans les informations demandées par l’espace en question, il est conseillé de fournir ses données bancaires.

 

Phishing : Nouvelle tentative d´hameçonnage Orange dans Telecoms hamsonage

 

Bref, vous l’aurez compris. Ce courrier n’est pas signé par Orange mais par un pirate qui a su écrire un message dans un Français châtier. La fausse page a été cachée dans un site dédié à la mode vestimentaire, basé en Allemagne (venice-bochum.de). (xemaps)

 

Source : http://www.zataz.com/alerte-phishing/19315/orange–phishing.html

Les MRE, des acteurs agissants dans le processus de développement du Maroc

null
Le ministre délégué chargé de la communauté marocaine résidant à l’étranger, M. Mohamed Ameur, a mis en avant, samedi à Casablanca, le rôle fondamental des expatriés marocains dans le développement du pays.

Intervenant en ouverture d’un séminaire sur le thème  »Migrations marocaines, enjeux et perspectives », organisé à l’initiative de l’association Al Wasl basée en France.

En partenariat avec son département et le Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME), le ministre a indiqué que le rôle que jouent les MRE mérite une reconnaissance conséquente et davantage d’égards en leur faveur.

Il a, à ce propos, souligné que toute politique en matière de gestion de l’immigration se doit de répondre à un nombre de défis, cinq au total, à commencer, a-t-il dit, par la conciliation entre l’intégration des MRE dans les pays d’accueil et la préservation du cordon ombilical qui les lient à leur pays.

Il s’agit, en deuxième lieu, de créer les conditions favorables à l’investissement en faveur des MRE, surtout dans les secteurs de l’agriculture, l’Offshoring et le tourisme, qui attirent le plus la nouvelle génération, a affirmé le ministre avant d’ajouter que cette politique se doit aussi, en troisième lieu, de réfléchir sur les moyens de tirer profit des immenses compétences et potentialités accumulées par les MRE dans leur labeur et parcours à l’étranger.

En quatrième lieu, le ministre a insisté sur le devoir des MRE d’œuvrer au resserrement des relations entre le Maroc et les pays d’accueil, une sorte de diplomatie parallèle, a-t-il souligné, avant d’évoquer le cinquième défi relatif à la réflexion sur un concept qui permet aux MRE de participer à la vie politique dans leur pays d’origine.

Les autres intervenants à ce séminaire organisé aussi en partenariat avec le quotidien Al Itihad Al Ichtiraki et d’associations de migrants marocains à l’étranger, ont, tour à tour, jeté des éclairages sur les différentes politiques en matière d’immigration en vigueur dans les pays européens qui accueillent plus de 20 millions d’immigrés, toutes nationalités confondues.

Ils ont aussi évoqué la nouvelle donne posée par la vague des immigrés en provenance des pays de l’ancienne Europe de l’Est, qui a poussé les pays européens d’accueil à durcir leurs politiques et à opter pour une immigration sélective avec en premier l’exigence de la qualification et de la compétence pour les prétendants à la précieuse et très convoitée carte de séjour.

Ils ont également fait état des enjeux actuels et les défis futurs engendrés par les migrations marocaines, des enjeux qui subissent des modifications majeures dans la conjoncture actuelle marquée par la récession mondiale avec ses conséquences directes sur le volume des transferts et un impact négatif aux niveaux macro et micro-économiques.

Face à cette nouvelle donne, les intervenants, tout en jugeant nécessaires les mesures et mécanismes d’accompagnement pour faire face à la crise, ont cependant estimé qu’il ne s’agit pas de figer le débat uniquement sur ce nécessaire accompagnement, puisque cette démarche, ont-ils soutenu, risque de reproduire le schéma classique qui réduit les Marocains du monde à cette dimension économique fortement réductrice de leur valeur ajoutée en tant que citoyens à part entière.

Et de plaider pour la recherche de nouvelles pistes et d’actions dans les années à venir face aux mutations actuelles du phénomène de l’immigration et aussi face à un monde en perpétuel chamboulement, appelant notamment à axer la réflexion sur la nature des nouveaux migrants, l’évolution des sociétés d’accueil et la portée des politiques publiques mises en œuvre, autant de nouvelles réalités, ont-ils souligné, qui font apparaître de nouveaux défis sur les plans économique, scientifique, social, politique ou encore éducatif.

D’où pour eux, l’importance de ce séminaire qui a permis de dégager les axes d’une réflexion novatrice associant les acteurs de terrain, les chercheurs et les décideurs politiques.

MAP

La croissance économique au Maroc de moins en moins déterminée par l’agriculture (HCP)

Lahlimi
Casablanca, 07/08/09- Le Maroc a enregistré lors de la dernière décennie une croissance soutenue moins dépendante des variations de la production agricole et davantage tirée par les services et le secteur du BTP, relève le Haut Commissariat au Plan (HCP).
Dans sa nouvelle publication « Croissance et développement humain au Maroc, Repères statistiques 1998-2008″, éditée à l’occasion du 10ème anniversaire de l’intronisation de SM le Roi Mohammed VI, le HCP note que la croissance du PIB hors agriculture et pêche est passé de 3 pc durant la période 1990-1998 à 4,8 pc lors de la décennie 1998-2008.
La part des services dans le PIB a gagné 4 points lors de la même période contre 1,7 point entre 1990 et 1998, ajoute-t-il.
De même, la part du BTP a gagné 1,8 pc contre une baisse de 0,7, alors que l’agriculture en a perdu 4,7 points contre une hausse de 1,1 point.
Globalement, le taux de croissance du PIB au Maroc s’est accru ces dix dernières années d’un tiers, passant de 3,3 pc entre 1990 et 1998 à 4,3 pc durant la période 1998-2008, selon le HCP.
Dans sa quantification de la contribution des agents économiques à la richesse, le HCP relève que la part des sociétés financières et non financières a augmenté de 5,4 points, en l’espace de neuf ans, celle des administrations publiques de 1,3 point, alors que celle des ménages (y compris les entreprises individuelles) a baissé de 6 points.
La même source souligne aussi que l’investissement est de plus en plus privilégié dans l’affectation des ressources nationales, notant une quasi-stabilité des dépenses de consommation finale durant la période 1998-2008, une augmentation de 10 points dans l’investissement et une accentuation d’environ 10 points du déficit extérieur de biens et services.
Le HCP fait état d’un effort d’investissement soutenu depuis 2001, une contribution de plus en plus importante des entreprises du secteur organisé à l’effort d’investissement et un poids croissant du BTP et des produits industriels dans l’investissement.
Concernant les équilibres macro-économiques, le HCP fait état d’une croissance bénéficiant d’une maîtrise des équilibres fondamentaux mais qui se trouve cependant fragilisée par le déficit des comptes extérieurs.
Il note, dans ce cadre, que la Balance des paiements jadis excédentaire de 1,5 pc en moyenne jusqu’en 2006, est de plus en plus déficitaire depuis 2007 (0,1 pc en 2007 et 5,4 pc en 2008), alors que le Budget Général, déficitaire de 2,6 pc en moyenne annuelle jusqu’en 2006, est devenu en revanche excédentaire depuis 2007.
Quant à l’inflation, elle a été maintenue à 1,9 pc par an entre 1998 et 2008 contre 4,9 pc entre 1989 et 1998, alors que la dette publique est en baisse tendancielle pour se situer au-dessous de 60 pc du PIB en 2008.
« Croissance et développement humain au Maroc, Repères statistiques 1998-2008″ est une synthèse statistique décennale qui englobe les multiples publications annuelles et infra-annuelles livrées régulièrement sur différents thèmes par le HCP.

Source : Map

L’Autorité de régulation des télécommunications du Togo confirme la menace de suspension du 2è opérateur de téléphonie mobile du pays

telephoniemobiletogomoov.jpg
(Togo) Le directeur général de l’Autorité de réglementation des secteurs de postes et de télécommunications du Togo (ARPT), Pa lou ki Mas si na, a confirmé ven­dredi au cours d’une conférence de presse, que le réseau de « Atlantique Télécom-​To­go » (Moov) propriété du groupe des Emirats Etisalat, sera suspendu le lundi 10 août prochain.

« Les responsables ont jusqu’à lundi prochain à midi pour réagir à notre relance, passé ce délai, le réseau sera coupé sans condition, conformé ment au communiqué du 28 juillet », a déclaré Palouki Massina.

Selon un communiqué du ministère togolais des Postes et Télécommunica tions et des innovations technologiques publié le 28 juillet, des discussions entre prises en juin 2008 ont abouti à des négociations et à la signature par le ministère des Postes et Télécom­munications le 22 mai 2009, de deux arrêtés fixant les conditions financières de renouvellement des licences.

Pour Mas si na l’opé ra teur de téléphonie mobile n’a pas exécuté jusqu’à ce jour les dis­positions de l’arrêté fixant les condi tions financières de re nou vel le ment des licences.

Il a expliqué que l’opérateur historique qui est une société d’Etat, « Togo Télécom » et sa filiale « Togo Cellulaire » ont commencé à exécuter les dispositions de ces arrêtés. « Notre action ne vise à écarter aucun concurrent, nous nous appuyons sur les textes en vigueur dans notre pays », a-​t-​il souligné.

Il est de mandé à « Moov » le versement d’une redevance de 20 milliards de FCFA. « De puis trois mois, ils ne disent rien et de puis deux semaines, ils n’ont pas versé un seul franc. C’est comme s’ils ne sont plus intéressés par la licence », a encore dit Mas sina.

« At lan tique Télécom-​Togo » opère au Togo de puis juillet 1998. Il y a deux ans, un différend l’avait déjà opposé aux autorités au sujet du changement de dénomination de la société « Télécel » en « Moov ». Un ac cord avait été par la suite conclu entre les deux parties.

Source :http://www.afriqueavenir.org

12



John Cena |
DownPro |
melanie6415 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | clash03
| PINODISCOUNT
| Les journalistes à Mascara