• Accueil
  • > Bharti
  • > le Gabon désapprouve le rachat de Zain-Gabon par l’Indien Bharti Airtel

le Gabon désapprouve le rachat de Zain-Gabon par l’Indien Bharti Airtel

le Gabon désapprouve le rachat de Zain-Gabon par l’Indien Bharti Airtel  dans Bharti Zain_0L’Etat gabonais a désapprouvé avant-hier vendredi 26 mars dans un communiqué le rachat des filiales africaines du géant koweïtien des télécommunications Zain par l’Indien Bharti Airtel. Selon Libreville, Zain-Gabon ne respecte pas le cahier des charges imposé lors de l’obtention de sa licence. Un cahier des charges qui comprent notamment la non-cession de la licence à une autre entreprise.

A l’origine de la colère du gouvernement gabonais, le non respect de la licence accordée à la filiale locale du groupe koweïtien. Le document précise que la licence est non cessible, non transmissible et non transférable.

Dans les dix-sept pays où le groupe Zain est implanté, seuls le Gabon et le Burkina Faso ont prévu ce genre de disposition. A Libreville, et probablement à Ouagadougou, le coût faramineux de la vente suscite l’appétit.

Le nouvel acquéreur de Zain-Afrique, l’Indien Bharti Airtel, serait prêt à signer un chèque de 4 125 milliards de francs CFA. C’est quasiment deux années de budget général de l’Etat gabonais.

Contactée par RFI, la direction de Zain-Gabon n’a pas souhaité commenter cette opposition de Libreville. Un responsable de la société, s’exprimant sous le couvert de l’anonymat, a espéré que la crise serait réglée par le dialogue. Le contraire laisserait sur le carreau les 800 000 clients de ce leader de la téléphonie mobile au Gabon.

Source : RFI

0 Réponses à “le Gabon désapprouve le rachat de Zain-Gabon par l’Indien Bharti Airtel”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




John Cena |
DownPro |
melanie6415 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | clash03
| PINODISCOUNT
| Les journalistes à Mascara