Conjoncture : Le HCP rassure pour ce deuxième trimestre 2010

 Les pronostics pour le deuxième trimestre 2010 font état d’une tendance haussière pour toutes les activités.

Conjoncture : Le HCP rassure pour ce deuxième trimestre 2010 dans Conjoncture Economique Usine-OuvrierCe secteur resterait et de loin, le seul à créer de nouveaux emplois durant le deuxième trimestre. Le rythme de croissance

Le Haut commissariat au plan (HCP) vient de rendre publics les résultats de son enquête de conjoncture. Il en ressort ainsi que les pronostics pour le deuxième trimestre 2010 font état d’une tendance haussière de l’activité du secteur du BTP. En effet, 61 % des patrons pronostiquent  une hausse, 30% une stabilité et seulement 9 % une baisse.

Ce secteur resterait et de loin, le seul à créer de nouveaux emplois durant le deuxième trimestre. Le rythme de croissance des effectifs employés suivrait ainsi une trajectoire ascendante, selon les prévisions. S’agissant du secteur manufacturier, les chefs d’entreprises prévoient également une tendance à la hausse de l’activité. «Cette amélioration concernerait principalement les activités des industries agro-alimentaires, des produits de la chimie et de la parachimie et des produits issus de la transformation des minéraux de carrière», note le HCP. En termes d’emploi, la quasi-stabilité demeurerait la règle. Par contre,  au niveau des secteurs de l’énergie et des mines, les chefs d’entreprise s’attendent à un fléchissement des effectifs employés. Cela ne veut pas dire que l’activité serait un repli. Une «nette amélioration de la production» est prévue. Les enquêteurs expliquent cette situation par une appréciation conjuguée de la production des «minerais métalliques» et de celle des «minéraux non métalliques» pour le secteur des mines et par une progression des activités du «pétrole raffiné» et de l’«électricité» pour le secteur de l’énergie.

Le BTP resterait, et de loin, le seul à créer de nouveaux emplois durant ce deuxième trimestre.

Les résultats de l’enquête font aussi ressortir les réalisations  relatives au premier trimestre 2010.  Durant cette période, le secteur du BTP aurait enregistré un progrès comparativement au trimestre précèdent. Les déclarations des patrons montrent que 51% d’entre eux ont reconnu une hausse de l’activité, 13% une décroissance et 36% une stabilité. Et ce sont les activités de la «construction de gros œuvres de bâtiments» et des «travaux spécialisés de génie civile» qui ont essentiellement profité de cette hausse. En outre, le niveau des carnets de commandes a été jugé «normal» par 37% des chefs d’entreprises sondés, et «peu garnis» par seulement 26%. Sur le même trend, l’emploi aurait enregistré et uniquement dans ce secteur, une accélération toujours pour la même période de référence. 

Quant à la marge de la capacité  productive non utilisée, elle est estimée à 33%. Toujours selon le HCP, une amélioration de l’activité aurait été enregistrée au niveau des secteurs de l’énergie et des mines. Cette situation est à attribuer à une progression de la production du «pétrole raffiné» pour l’énergie et du raffermissement de celle des «minéraux non métalliques», pour les mines. C’est ainsi que pour le premier secteur, 73% des patrons avaient jugé la situation des carnets de commande «normale», alors que 27% l’avaient évaluée de «peu garnie». Pour le second secteur (mines), 97% des chefs d’entreprises avaient jugé «normal» le niveau des carnets de commandes. 

Pour la capacité productive non utilisée, celle-ci aurait été établie à 14 et 11% respectivement  pour le secteur des mines et de l’énergie.

Enfin et à la différence des autres secteurs, celui manufacturier aurait accusé une perte de vitesse. C’est ainsi que 54 % des patrons avaient avancé une baisse des activités, 24% une stabilité et  22 %  une hausse. A l’origine de cette tendance à la baisse, le repli de la production des industries agroalimentaires, des produits de la chimie et de la parachimie et des ouvrages en métaux (non compris machines, matériel de transport), selon les enquêteurs.

Cette situation transparaît clairement dans les déclarations des chefs d’entreprises dont 52% opérant dans les industries de transformation, avaient jugé le niveau des carnets de commandes «normal». Au moment où la marge de la capacité productive non utilisée aurait été estimée à 23%. Dans le détail, c’est la branche des articles en caoutchouc ou en plastique qui aurait affiché la marge la plus élevée, avec 42% contre 11% pour celle du matériel électrique et électronique.

0 Réponses à “Conjoncture : Le HCP rassure pour ce deuxième trimestre 2010”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




John Cena |
DownPro |
melanie6415 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | clash03
| PINODISCOUNT
| Les journalistes à Mascara