Échanges commerciaux : Les exportations en hausse de 28% à fin février

 Échanges commerciaux : Les exportations en hausse de 28% à fin février dans Conjoncture Economique 20110406-p-368983100

 Le taux de couverture des importations par les exportations se situe à 50,7% au lieu de 51,7% une année auparavant.

A fin février 2011, le déficit de la balance commerciale s’est établi à 25,56 MMDH contre 19,19 MMDH une année auparavant. Une situation qui s’explique par des exportations de marchandises (FOB) situées à 26,25 MMDH, en croissance de 28% par rapport à février 2010 et des importations (CAF) qui se sont chiffrées à 51,80 MMDH, en progression de 30,5% donnant ainsi lieu à un taux de couverture de 50,7% au lieu de 51,7% il y a une année.

Plus en détail, la croissance des exportations est essentiellement tirée par les ventes de phosphates et dérivées qui ont grimpé de 75,7% à 6,49 MMDH. Pour ne citer que l’acide phosphorique, en dépit du recul du volume de 18,8%, il a vu ses exportations augmenter de 22,6% à 2,02 MMDH, suite notamment à une montée en flèche des cours. En effet, le prix moyen à l’exportation s’est établi à 6.668DH/T contre 4.415DH/T à fin février 2010, soit +51%. Quant aux ventes des engrais naturels et chimiques, elles se sont inscrites en hausse de 43% à 2,97 MMDH, avec un prix moyen à l’exportation qui a atteint 4.772DH/T contre 2.517DH/T une année plutôt. S’agissant des exportations hors phosphates et dérivés, elles se sont à leur tour bien comportées avec une amélioration de 17,5% à 19,75 MMDH. Hormis les exportations des produits alimentaires qui ont reculé de 10,2% à 4,47 MDH, les autres groupes de produits ont vu progresser leurs ventes à l’étranger. C’est le cas notamment des produits finis de consommation dont notamment les exportations des vêtements confectionnés qui se sont améliorées de 12,8% à 3,06 MMDH et des articles de bonneterie qui se sont renforcées de 16,9% à 1,15 MMDH.
Concernant la hausse des importations, elle a pour origine principalement les importations hors pétrole qui ont atteint 47,06 MMDH contre 36,84 MMDH à fin février 2010, soit une progression de 27,8% et dans une moindre mesure les importations de pétrole qui se sont fixées à 4,74 MMDH contre 2,85 MMDH, soit +66,4%. Ainsi, les produits alimentaires se sont accrus de 62,6% à 6,55 MMDH suite essentiellement aux importations de blé (+1.324,6MDH), de sucre (+424,7MDH), de maïs (+65%), de thé (+93%) et de pommes de terre, de semence (+86,1%). A noter que la part des produits alimentaires dans le total des importations s’est établie à 12,6% contre 10,2% à fin février 2010. S’agissant des achats de demi-produits de l’étranger, ils se sont améliorés de 23,2% à 10,86 MMDH. Cette hausse s’explique par l’augmentation des achats de matières plastiques artificielles (+40,6%), de produits chimiques (+20,4%), d’accessoires de tuyauterie (+232,3MDH), de composants électroniques, transistors, (+30,4%) et de cuivre (+51,2%).

La part des demi-produits dans le total s’est établie à 21% contre 22,2% à fin février 2010. Quant à l’importation des produits finis de consommation, elle a atteint 8,71 MMDH en progression de 15,7% sur une année. Ce résultat fait suite à l’accroissement des importations de tissus de fibres synthétiques (+65,5%), de voitures de tourisme (+20,1%), de tissus de coton (+30,2%) et de parties de carrosserie (+34,8%). A préciser que la part des produits finis de consommation dans le total s’est repliée à 16,8% contre 19% à fin février 2010.

Les échanges avec l’étranger en hausse de 30%
À fin février 2011, les échanges commerciaux du Maroc avec l’étranger ont atteint 78,05 MMDH contre 60,19 MMDH un an auparavant, en accroissement de 29,7%. L’Europe, en s’accaparant 45,49 MMDH intervient pour 58,3% dans le total des échanges, suivie
de l’Asie (21,5%), de l’Amérique (14,3%), de l’Afrique (5,6%) et de l’Océanie (0,3%).
La France occupe le premier rang avec 12,89 MMDH ou 16,5% du total des transactions commerciales du Maroc avec l’étranger. Il est le premier client avec 5,46 MMDH (20,8%) et le premier fournisseur avec 7,44 MMDH (14,4%). Les échanges commerciaux avec la France laissent apparaître un déficit de 1,98 MMDH et un taux de couverture des importations par les exportations de 73,3%. L’Espagne se place au second rang avec 9,97 MMDH, soit 12,8% des transactions commerciales. Elle se positionne ainsi comme le deuxième client avec 4,92 MMDH (18,7%) et le deuxième fournisseur avec 5,05 MMDH (9,7%).
Les échanges commerciaux avec ce pays dégagent un déficit de 134,6MDH et un taux de couverture de 97,3%. Les Etats-Unis d’Amérique avec 6,41 MMDH (8,2%) viennent en troisième position, suivis de la Chine avec 4,22 MMDH (5,4%) et de l’Italie avec 3,73 MMDH (4,8%).

Par Nadia Benyouref | LE MATIN

0 Réponses à “Échanges commerciaux : Les exportations en hausse de 28% à fin février”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




John Cena |
DownPro |
melanie6415 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | clash03
| PINODISCOUNT
| Les journalistes à Mascara