Archive pour la Catégorie 'Economie'

Page 4 sur 9

«زين» تكلف «يو بي أس» ببيع وحدة السعودية

كلفت شركة زين للاتصالات المتنقلة بنك يو بي أس السويسري ببيع وحدتها في السعودية، وفق مصادر تحدثت لوكالة رويترز. وذكرت الوكالة أن بيع زين السعودية شرط موضوع على «زين» الأم بهدف تنفيذ استحواذ شركة اتصالات الإماراتية على حصة %46. وتملك {زين} في شركتها السعودية حصة %25.
وأشارت المصادر إلى أن {باتلكو} البحرينية و{أم تي أن} الجنوب افريقية مهتمتان بالشراء.

Prévisions : Les transferts des MRE en hausse de 8,2%

Prévisions : Les transferts des MRE en hausse de 8,2% dans Economie eb6406475588523d29702023d31eb7c9200

La Banque Mondiale table sur une progression des envois de fonds des migrants vers les pays en développement, pour les prochaines années.

Les transferts des MRE vers le Maroc reprennent bien cette année et devront maintenir, voire renforcer cette tendance au cours des années à venir. Cette prévision vient d’être confirmée par la Banque mondiale (BM) qui avance qu’après s’être redressés cette année, les envois de fonds déclarés vers les pays en développement, dont le Maroc, continueront d’augmenter en 2011 et 2012.

Lire la suite de ‘Prévisions : Les transferts des MRE en hausse de 8,2%’

Les textiliens marocains inquiets

Les textiliens marocains inquiets  dans Conjoncture Economique 121110_p_textile

La suppression des droits de douane applicable dès le 1er janvier 2011 profitera au marché pakistanais.

Le secteur du textile marocain est à l’aube d’une nouvelle réalité. Si ces dernières années, les textiliens n’ont cessé de proclamer une révision des règles d’origine imposées par l’EU, depuis près d’une semaine, la Commission européenne a fait une concession au Pakistan. Elle a décidé, suite à l’appel à l’aide de ce pays touché, à la fin de l’été, par de graves inondations, de soutenir son économie. Et ce en supprimant les droits de douane, à l’entrée dans l’Union européenne, de 75 lignes tarifaires concernant divers produits dont notamment le textile et l’habillement.

Ce nouveau règlement, qui sera applicable à compter du 1er janvier 2011 pendant une durée de 3 ans, jusqu’au 31 décembre 2013, concerne, en effet, des produits comme le fil et le tissu de coton, les vestons et les pantalons de bonneterie, les vêtements de travail pour femme, le linge de toilette ou de cuisine, les vitrages et rideaux,…. Ainsi, la confection, à elle seule, pourrait conférer l’origine. Or, «le Pakistan n’est pas un petit pays. C’est une puissance textile qui vient s’adjoindre aux concessions accordées par l’UE au Bangladesh et à certains pays africains, comme les îles Maurice et Madagascar», a fait remarquer Mohamed Tazi, directeur général de l’AMITH (Association marocaine des industries de textile et de l’habillement).

Lire la suite de ‘Les textiliens marocains inquiets’

Telefonica fait moins bien que prévu sur neuf mois

Telefonica fait moins bien que prévu sur neuf mois dans Economie

MADRID (Reuters) – L’opérateur télécoms espagnol Telefonica a publié jeudi un bénéfice net moins élevé que prévu pour les neuf premiers mois de l’exercice 2010, la faiblesse de sa performance en Espagne ayant éclipsé la réévaluation comptable de sa filiale brésilienne Vivo. Le géant espagnol a dégagé un bénéfice net de 8,84 milliards d’euros sur neuf mois, pour un chiffre d’affaires en hausse de 6% à 44,28 milliards d’euros, alors que les analystes interrogés par Reuters anticipaient un profit de 9,19 milliards pour une croissance de 5,8% du chiffre d’affaires. Telefonica a dit que son activité en Espagne avait réalisé au troisième trimestre une plus mauvaise performance que sur le reste de l’année en raison d’un environnement économique et concurrentiel difficile.

Lire la suite de ‘Telefonica fait moins bien que prévu sur neuf mois’

Ericsson en forte hausse après un 3e trimestre favorable

 Ericsson en forte hausse après un 3e trimestre favorable dans Economie

STOCKHOLM (Reuters) – Ericsson a fait état vendredi de résultats trimestriels supérieurs aux attentes grâce à de très rentables modernisations de réseaux, tout en précisant que son chiffre d’affaires avait été affecté par une pénurie de composants.

Vers 9h00 GMT, le titre du groupe suédois, premier équipementier mondial pour réseaux mobiles, bondissait de 5,49% à 75,85 couronnes à la Bourse de Stockholm alors que l’indice regroupant les valeurs technologiques européennes avançait de 0,72%.

Dans son ensemble, l’environnement n’est guère porteur pour les équipementiers télécoms, les opérateurs restant pour l’instant surtout préoccupés par la compression des coûts.

Et, à ce jour, la forte hausse du trafic des données induite par le succès des smartphones ne s’est pas encore traduite par un encombrement des réseaux, ce qui constitue une autre raison pour les opérateurs de ne pas investir pour l’heure dans de nouveaux équipements.

A ces facteurs s’ajoute une pénurie de composants qui a, selon Ericsson, amputé le chiffre d’affaires du troisième trimestre de deux à trois milliards de couronnes ainsi qu’un renchérissement de la devise suédoise.

Lire la suite de ‘Ericsson en forte hausse après un 3e trimestre favorable’

Le projet de loi de finances 2011 vise la préservation des acquis pour soutenir la croissance

 loidefinance2011.jpg 

Rabat, 21/10/10- Le projet de loi de finances 2011 vise la préservation des acquis et la poursuite des réformes pour soutenir la croissance et le développement humain, a souligné, jeudi à Rabat, le ministre de l’Economie et des Finances, M. Salaheddine Mezouar.

S’exprimant lors d’un point de presse consacré à la présentation des grandes lignes du projet de loi de finances 2011, M. Mezouar a indiqué que ce projet repose sur « l’impulsion du développement durable, le relèvement des défis de l’ouverture et de la compétitivité, la poursuite des réformes nécessaires pour la consolidation de la bonne gouvernance et l’élargissement de la base de la classe moyenne ».

Lire la suite de ‘Le projet de loi de finances 2011 vise la préservation des acquis pour soutenir la croissance’

Grand-Messe des économistes du monde autour de la croissance dans la région MENA

Marrakech, 22/10/10- Les préparatifs vont bon train pour accueillir le Forum économique Mondial sur la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord (MENA), prévu du 26 au 28 octobre à Marrakech, sous le signe « Sens, Résilience et Prospérité ».

Manifestation de taille dans l’agenda économique international, ce conclave connaitra la participation d’une brochette de décideurs politiques, de chefs d’entreprises, ainsi que des représentants de la société civile et des leaders d’opinion les plus importants sur le plan régional et international.

L’objectif de cette grand-messe des économistes et analystes du monde est de mener une réflexion sur la stratégie de croissance et de développement la plus adéquate pour la région dans un contexte de crise économique mondiale, de volatilité des prix du pétrole, de pénurie d’eau ou encore de la problématique lancinante de l’immigration.

Lire la suite de ‘Grand-Messe des économistes du monde autour de la croissance dans la région MENA’

FMI : quand les pays émergents tapent du poing sur la table

FMI : quand les pays émergents tapent du poing sur la table dans Conjoncture Economique 

Les puissances émergentes reprochent à l’organisation internationale une forme de laxisme vis-à-vis de ses principaux bailleurs de fonds, à commencer par les Etats-Unis. Elles appellent à « une surveillance plus ferme et impartiale visant à détecter les facteurs de vulnérabilité dans les grands pays avancés. »

Les puissances émergentes ont remporté une bataille samedi au sein du Fonds monétaire international (FMI) avec un appel en faveur d’une surveillance accrue des pays riches. Tout en essayant d’apaiser les tensions sur les marchés des changes lors de leur réunion à Washington, les responsables financiers des 187 pays membres du FMI ont exprimé la frustration ressentie de longue date par les pays émergents, qui reprochent à l’organisation internationale une forme de laxisme vis-à-vis de ses principaux bailleurs de fonds, à commencer par les Etats-Unis.

« Une surveillance plus ferme et impartiale visant à détecter les facteurs de vulnérabilité dans les grands pays avancés fait partie des priorités », est-il ainsi écrit dans le communiqué publié à l’issue de la réunion du comité monétaire et financier international du Conseil des gouverneurs du FMI.

Lire la suite de ‘FMI : quand les pays émergents tapent du poing sur la table’

Enquête de conjoncture : Les ménages un peu plus confiants

Enquête de conjoncture : Les ménages un peu plus confiants dans Conjoncture Economique 2010807-p-ECO

Le Haut commissariat au plan (HCP) vient de rendre publics les résultats de l’enquête de conjoncture auprès des ménages relatifs au deuxième trimestre 2010. Les foyers marocains se sont avérés un peu plus optimistes mais le bilan reste tout de même un peu mitigé.

La note d’information du HCP relative à l’évolution de l’Indice de confiance des ménages (ICM) a pour principal objectif la prédiction de la consommation future de ces derniers ainsi que la perception de l’évolution de l’environnement socio-économique de leur condition. Tout d’abord et avant d’exposer les résultats statistiques de l’enquête, rappelons ce que c’est l’ICM et les différents facteurs qui participent à son élaboration. L’ICM est un chiffre calculé qui vise à estimer (avec un intervalle de confiance acceptable) la consommation future des ménages.

La méthode de calcul de cet indice diffère selon les instituts mondiaux. Au Maroc, il est calculé sur la base de sept indicateurs dont trois relatifs à la situation propre du ménage et quatre à la situation générale. Il n’est ni plus ni moins que la moyenne arithmétique des soldes de ces sept indicateurs (augmentée de 100, sa valeur varie donc entre 0 et 200) qui sont : l’évolution passée du niveau de vie, la perspective d’évolution du niveau de vie, la perspective d’évolution du nombre de chômeurs, l’opportunité d’achat de biens durables, la situation financière actuelle des ménages, l’évolution passée de la situation financière des ménages et enfin l’ évolution future de la situation financière de ces derniers.

Lire la suite de ‘Enquête de conjoncture : Les ménages un peu plus confiants’

Logement social : Léger recul de la production

Logement social : Léger recul de la production dans Conjoncture Economique 20100804-p-Logement-Maroc

Les nouvelles dispositions fiscales instaurées en 2010 favorables aux promoteurs immobiliers devraient insuffler une dynamique nouvelle au secteur dont les effets seraient palpables dès la fin de cette année.

Au terme du premier semestre 2010, la production du logement social, créneau représentant près de 70% du secteur immobilier, a reculé de près de 30%. Cette situation est consécutive notamment à la baisse de la production sur la période 2008-2009 du fait de la suppression en 2008 des avantages fiscaux et au repli du nombre de dossiers garantis dans le cadre du Fogarim à 864 prêts contre 934 crédits au 30 juin 2009. S’agissant des principaux indicateurs, le secteur a enregistré une augmentation de 2,9% à 7,5 MMDH de la valeur ajoutée du secteur du BTP. La tendance a été marquée par un accroissement de 12,7% à 172 MMDH du cumul des crédits immobiliers, soit une contribution de plus de 26% aux concours à l’économie nationale avec 41% concentrée à Casablanca et 15% à Rabat. Dans ce sillage, les ventes cumulées de ciments se sont élevées à 7.613.072 tonnes, en timide progression de 1,11% comparativement à la même période une année auparavant (7 529 798 tonnes). Pour le seul mois de juin, les écoulements totalisent 1 367 695 tonnes, en quasi stagnation (soit -0,19% par rapport à ceux de juin 2009 (1.370.259 tonnes).

Lire la suite de ‘Logement social : Léger recul de la production’

123456...9



John Cena |
DownPro |
melanie6415 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | clash03
| PINODISCOUNT
| Les journalistes à Mascara