Archive pour la Catégorie 'Etisalat'

Etisalat’s $12 billion Zain deal fails

Etisalat's $12 billion Zain deal fails dans Etisalat Etisalat_180

attempt to buy a stake in Kuwaiti rival Zain for $12 billion has failed, a Zain source said, after the deal’s architect walked away.

National Investments Co. (NIC), the investment firm owned by Zain’s major shareholder Kharafi Group, on Tuesday said its commitment to sell a 46 percent stake to UAE’s Etisalat was over.

« The bourse announcement proves that the deal has failed. The deal was announced in September 29 and there was no progress at all, » the source said speaking in condition of anonymity.

A key regulatory requirement for Etisalat’s deal to go ahead – the sale of Zain’s stake in affiliate Zain Saudi – was already in doubt after Zain turned down three bids for the stake in late February.

Lire la suite de ‘Etisalat’s $12 billion Zain deal fails’

La nouvelle frontière du marché des télécommunications

La nouvelle frontière du marché des télécommunications dans Etisalat 3721-etisalat_article 

Le marché des fusions et acquisitions pour le secteur des télécommunications est en état d’excitation dans les pays émergents. Les transactions pour 2010 sont à ce jour à leur plus haut niveau depuis une décennie. Les opérateurs font preuve d’audace pour s’assurer d’une plus grande présence en Afrique et en Asie.

La compagnie publique d’Abou Dhabi, Etisalat, envisage de prendre une participation dans son homologue indien, et le sud-africain MTN espère acquérir tout ou partie de l’égyptien Orascom Telecom. Tout cela, deux mois à peine après que l’indien Bharti Airtel a dépensé 7,8 milliards d’euros pour s’emparer des actifs africains du koweïtien Zain. Etant donné que les cibles importantes se font rares, il s’agit clairement d’un marché vendeur.

Risques élevés

L’objectif d’Etisalat – détenu à 60 % par les Emirats arabes unis – semble assez évident. L’opérateur souhaite sceller un accord avec Reliance Communications, le dernier des trois plus grands opérateurs indiens à être uniquement centré sur son marché local. En vertu des règles de propriété étrangère en Inde, Etisalat devrait donc former une joint-venture.

Lire la suite de ‘La nouvelle frontière du marché des télécommunications’

Etisalat prendera bientôt 45% de Méditel

Etisalat prendera bientôt 45% de Méditel dans Etisalat in(1)Aprés de rude épreuve, prinipalement contre Qtel, Etisalat a pu prendre gain de cause en concluant l’acquisition de 45% de Méditel.Cette information rapportée par une source du golf ajoute que la signature de la convention entre Etisalat en le nom de Omran Mohammed et Méditel en le nom de Othman Benjelloun est prévue pour le 16 du mois à Casablanca.

Pour l’opérateur émarti, cette opération va lui permettre d’ettendre sa présence dans la zone MENA et de gagner des points supplementaires dans le classement des opérateurs de la région.

Source : Elaph

Etisalat intéressée par Orascom Algérie

Etisalat intéressée par Orascom Algérie dans Etisalat arton151795-b5bd9Le président d’Etisalat a confirmé ses vues sur OTA dans le cadre de sa stratégie de redéploiement dans le secteur des télécommunications en Afrique du Nord.

Les dernières informations concernant un éventuel rachat d’Orascom Telecom Algérie (OTA) font état de l’intérêt manifesté par l’Emirates Telecommunications Corp (Etisalat) pour la société égyptienne. Etisalat serait partante pour l’acquisition d’OTA au cas où les autorités algériennes lui en accorderaient le droit. Dans une interview au quotidien émirati The National, le président d’Etisalat a confirmé ses vues sur OTA, connu sous la marque commerciale Djezzy, dans le cadre de sa stratégie de redéploiement dans le secteur des télécommunications en Afrique du Nord. Mohamed Hassen Omran a souligné cependant que cette éventualité d’achat « dépend de la décision du gouvernement algérien ». « Nous entendons dire qu’il ne cherche pas d’investissement étranger », a déclaré le président d’Etisalat à propos du gouvernement algérien. « Dans ce cas, il ne voudrait ni de nous ni de quelqu’un d’autre », a encore déclaré M. Omran, précisant toutefois que pour sa société, « l’Algérie est un marché très important, qui a beaucoup de potentiel et qui est appelé à se développer ». Il mettra également en avant son ambition d’étendre son champ d’action à l’étranger et « d’avoir plus de réseaux en 2010 ».

Lire la suite de ‘Etisalat intéressée par Orascom Algérie’




John Cena |
DownPro |
melanie6415 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | clash03
| PINODISCOUNT
| Les journalistes à Mascara