Archive pour la Catégorie 'Maroc Telecom'

Bourse de Casablanca – IAM renouvelle son programme de rachat

Bourse de Casablanca - IAM renouvelle son programme de rachat   dans Maroc 20110408-p-411185400

Portant sur un montant maximum de 3,4 milliards de DH, le nouveau programme s’étalera sur une période de 18 mois, à compter du 13 juin prochain.

Le nouveau programme de rachat sera au centre de la réunion de l’assemblée générale prévue le 18 avril prochain. L’achat des actions IAM en vue de régulariser les cours ne devra pas dépasser 1,82% du capital. Le prix unitaire d’achat ne devra pas être supérieur à 210 DH ou sa contre-valeur en euros. Quant au prix unitaire de vente, la limite inférieure a été fixée à 135 DH, hors frais de cession. Pour concrétiser ce nouveau programme, le montant global affecté a été plafonné à 3,4 milliards de DH. Etant également cotée à Paris, d’après la pratique admise par l’AMF (l’équivalent du CDVM en France), Maroc Telecom peut conclure un contrat de liquidité avec un prestataire de services d’investissement. Ce dernier n’est tenu par aucune limite de volumes de transactions, ni périodes de restriction d’intervention. En revanche, ses interventions doivent respecter le seuil fixé par la loi ( la part maximale pouvant être détenue par la société ne doit pas dépasser 10% du capital), ainsi que les fourchettes de prix votées en assemblée générale.

Lire la suite de ‘Bourse de Casablanca – IAM renouvelle son programme de rachat’

Marché des télécoms au Maroc, les chiffres du 4ème trimestre 2010

Marché des télécoms au Maroc, les chiffres du 4ème trimestre 2010 dans INWI 14b_0

Téléphonie mobile, le cap du seuil 100% dépassé

Le parc de la téléphonie mobile a atteint au titre de l’année 2010 31 982 279 abonnés, soit une croissance annuelle de 26,36%. Ce qui a porté aussi le taux de pénétration à 101,49% contre 81,18% une année auparavant.

En terme de part de marché, les trois opérateurs ont réalisés les performances suivantes :

Maroc Telecom : 52,81% ( T3 2010 : 60,34% , -7,53 pt 

Médi Telecom : 33,74% ( T3 2010 : 37,27% , -3,53 pt  

Wana : 13,45% ( T3 2010 :2,39% , +11,06 pt )

Lire la suite de ‘Marché des télécoms au Maroc, les chiffres du 4ème trimestre 2010′

Le Maroc offre les tarifs les plus bas pour Internet à haut débit dans le Monde arab

Les tarifs appliqués au Maroc pour Internet à haut débit (ADSL) sont les plus bas dans le Monde arabe, selon une étude réalisée par Arab Advisors Groupe, une filiale de l’Arab Jordan Investment Bank spécialisée dans le consulting.

Selon l’étude rendue publique lundi, le coût annuel le moins élevé pour une vitesse de 1 Mbps (mégabits par seconde) est enregistré au Maroc, suivi de la Tunisie, de l’Egypte, de l’Algérie et de la Jordanie.

L’Irak est le pays où sont appliqués les tarifs les plus élevés pour l’utilisation de l’Asymmetric Digital Subscriber Line (ADSL).

Lire la suite de ‘Le Maroc offre les tarifs les plus bas pour Internet à haut débit dans le Monde arab’

Téléphonie mobile : Légère évolution au second trimestre

Téléphonie mobile : Légère évolution au second trimestre dans Maroc Telecom file_fr2013-3

L’Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT) vient de rendre public son tableau de bord trimestriel au titre du second trimestre de l’année en cours (avril-juin 2010) pour le marché des télécommunications au Maroc. Ainsi, il en ressort que le parc global de la téléphonie mobile a légèrement évolué. En effet, le parc global de la téléphonie mobile, à fin juin 2010, a enregistré une progression trimestrielle de 3,08% à plus de 27 millions d’utilisateurs. Ces réalisations représentent une baisse, sachant que le trimestre précédent le parc global de la téléphonie mobile avait enregistré une progression de 6,86%. Il est à signaler que le parc prépayé s’est taillé la part du lion, dans la mesure où il a dominé quasiment le marché de la téléphonie mobile avec plus de 26,8 millions d’utilisateurs. Alors que le post-payé n’a enregistré, à fin juin 2010, qu’un peu plus d’un million d’utilisateurs. Pour ce qui est du taux de pénétration du post-payé, il a marqué un bond passant de 3,29% le trimestre dernier à 3,42% trois mois plus tard. Le marché du post-payé réalise ainsi une progression trimestrielle de 3,99% par rapport au 2,51% réalisée un trimestre auparavant. 

L’opérateur historique s’est accaparé 57,3% de part de marché, suivi de Medi Telecom et Wana Corporate qui enregistrent respectivement 37,29% et 5,68%.

Lire la suite de ‘Téléphonie mobile : Légère évolution au second trimestre’

Maroc Telecom : Résultats consolidés du 1er semestre 2010

Maroc Telecom : Résultats consolidés du 1er semestre 2010 dans Maroc NS_ahizoune-resultats10_G

« Sur le premier semestre, le groupe Maroc Telecom confirme largement ses prévisions annuelles en termes de croissance du chiffre d’affaires et de rentabilité élevée », déclare le Président du Directoire de Maroc Telecom Monsieur Abdeslam Ahizoune.

 

• Croissance de la base clients du groupe de 20% en un an à 23,6 millions

• Hausse des résultats consolidés :

- Chiffre d’affaires : +6,0% à 15,5 milliards de dirhams sur le 1er semestre et +7,7% à 8,0 milliards de dirhams sur le 2ème trimestre,

- Résultat opérationnel: +1,8% à 6,7 milliards de dirhams sur le 1er semestre et +2,9% à 3,5 milliards de dirhams sur le 2ème trimestre,

- Marge opérationnelle : 43,1%, – Des flux nets de trésorerie d’exploitation à 7,4 milliards de dirhams, en hausse de 20,2%,

• Perspectives pour l’année 2010 :

• Légère croissance du chiffre d’affaires,

• Maintien d’une rentabilité élevée.

Lire la suite de ‘Maroc Telecom : Résultats consolidés du 1er semestre 2010′

Méditel : Du rififi chez les distributeurs

Méditel : Du rififi chez les distributeurs dans INWI image_16314_05_2010_20_00_03

Après l’euphorie du lancement de Méditel où tout un chacun s’improvisait distributeur, des vendeurs agréés sont aujourd’hui au bord de l’asphyxie financière. Les responsabilités sont partagées, mais l’opérateur peut-il se payer le luxe d’une crise ? Comment sortir de l’impasse ? Point de vue des deux parties.

Malgré une décision favorable de l’Agence nationale de régulation (ANRT) au profit de Méditel et de ses distributeurs, des voix continuent de s’élever contre la politique qualifiée « d’autocratique » de l’opérateur. Dès sa création, Méditel a fait preuve d’un laxisme surprenant dans la gestion des créances à l’égard de ses distributeurs. Certains ont été tentés d’utiliser des fonds, qui ne leur appartenaient pas, à des fins autres que le développement de l’activité de Méditel. Une pratique classique mais dangereuse, si elle n’est pas cantonnée dans des proportions maîtrisées.

Au lieu d’arrêter, dès 2003, des plans de recouvrement draconiens, ou même de provisionner des créances, les gestionnaires de Méditel ont opté pour une croissance très risquée. La fuite en avant s’est alors accélérée, jusqu’au moment où il a fallu constater les dégâts, et agir. Selon des sources bien informées, 100 MDH auraient ainsi été provisionnés en 2009.

« En fait, nos problèmes datent du lancement raté du Fixe résidentiel et de la baisse des commissions sur les autres offres », affirme un distributeur sous couvert d’anonymat. Pour rappel, en 2006, Méditel avait lancé « Tilifoune dialdar », un pack prépayé dont la connexion est assurée via un réseau radio. « Un fiasco commercial qui a détérioré l’image de Méditel », assure un autre distributeur. En fait, ces derniers pensaient rééditer « le coup du lancement » en captant des marges plus importantes sur la vente des packs que sur celle des recharges et bénéficier, ainsi, d’un bol d’oxygène salutaire.

Lire la suite de ‘Méditel : Du rififi chez les distributeurs’

Situation du marché des télécoms au premier trimestre 2010

Le mobile : 

Au 31 mars 2010, le parc des abonnés mobile a atteint 27 045 951 soit une croissance de 6,86% sur les trois premiers mois de l’année 2010. Le taux de pénétration a évolué pour atteindre 85,82% à fin mars 2010 contre 81,18% au 31 décembre 2009.

L’analyse de l’évolution des parcs des trois opérateurs qui partagent le marché du mobile, montre que le parc des abonnés au mobile d’IAM a augmenté de 2,01% sur un trimestre pour atteindre 15 579 (milliers d’abonnés) contre 15 272 (milliers d’abonnés) à fin décembre 2009, alors que Medi Telecom compte 10 178 (milliers d’abonnés) contre 9 434 (milliers d’abonnés) soit 7,88% de croissance trimestrielle et Wana Corporate compte 1 290 (milliers d’abonnés) contre 604 (milliers d’abonnés) un trimestre auparavant soit un bond de 113,47% suite au lancement sur le marché marocain à fin février dernier de la nouvelle offre de la téléphonie mobile GSM. En termes de part de marché, l’opérateur historique détient 57,60% du parc mobile suivi de Medi Telecom avec 37,63% et Wana Corporate avec 4,77%.


Marché de la téléphonie fixe 
 Au 31 mars 2010, le parc global d’abonnés au fixe a atteint 3 444 658 (contre 3.516 281 abonnés à fin décembre 2009) dont 2 193 863 en mobilité restreinte. Le parc de la téléphonie fixe a connu donc une baisse trimestrielle de 2,04% à la fin du premier trimestre de cette année 2010 contre une croissance de 3,60% réalisé en décembre dernier.   Le taux de pénétration du fixe est passé à 10,93% au 31 mars 2010 alors qu’il était de 11,28% en décembre 2009.         En termes de part de marché, l’opérateur Wana Corporate détient 63,89% du parc fixe suivi d’IAM avec 35,78% et Medi Telecom avec 0,33%. 

Marché de l’Internet 
Au 31 mars 2010, le parc total Internet a atteint 1 362 017 abonnés contre 1 186 923 à fin décembre dernier, en enregistrant une augmentation dans le parc global de 14,75% au cours du premier trimestre 2010 et de 63,22% par rapport à mars 2009.
 
En termes de part de marché, IAM détient 53,80% du parc Internet suivi de Wana Corporate avec 31,36% et de Medi Telecom avec 14,64%.
 

Source : ANRT

Télécom: L’asymétrie tarifaire accordée à Méditel

  • Tarifs d’interconnexion, Maroc Télécom empochera moins

  • Le régulateur pousse vers la baisse du coût des appels

Télécom: L’asymétrie tarifaire accordée à Méditel dans INWI 2_100151LE régulateur télécom a finalement franchi le pas! Il vient d’adopter une décision majeure en matière d’asymétrie tarifaire. Celle-ci entre en vigueur dès le 1er juillet 2010 et devra être incessamment publiée sur le site de l’Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT).

Chez Méditel, on est aux anges! Dorénavant sa facture relative aux tarifs d’interconnexion entre réseaux va à son tour baisser. Jusqu’à présent seul Wana, 3e opérateur à entrer dans la course, jouissait de ce régime.
Méditel payera donc moins à Maroc Télécom lorsque l’un de ses clients passera un appel vers un abonné de l’opérateur historique. Actuellement, chacun des deux opérateurs prélève 1,15 DH sur les coûts de communication entrant sur son réseau.

L’asymétrie tarifaire accordée à Méditel sera-t-elle répercutée sur le prix final appliqué au consommateur ? Oui, répond son directeur général, Mohammed El Manjra. Avant d’ajouter que son entreprise s’y est déjà déployée via l’offre liberty: 50 DH/50 minutes vers les clients Méditel et 50 % de réduction vers les autres opérateurs.
La baisse des tarifs d’interconnexion va permettre aussi à l’opérateur d’avoir «une plus grande marge de manœuvre financière» pour requinquer sa situation. Car l’impact de la crise sur Méditel s’est cristallisé notamment via une chute des communications à l’international. C’est du moins l’un des arguments avancés lors de la présentation des résultats fin mars 2010.

Lire la suite de ‘Télécom: L’asymétrie tarifaire accordée à Méditel’

Maroc Telecom : Des résultats meilleurs que prévu

Maroc Telecom : Des résultats meilleurs que prévu dans Maroc 2152421_4d9346aa8c_mConjoncture économique difficile ? Cela ne semble point entraver la croissance de Maroc Telecom. L’opérateur historique qui a présenté ce matin lors de la conférence de presse annuelle les résultats consolidés au 31 décembre 2009, a déjà prévu le maintien d’une profitabilité élevée dans un contexte d’investissement soutenu

« Dans un environnement difficile, le groupe Maroc Telecom fait mieux que ses prévisions tant sur le plan de la croissance des revenus que du maintien des marges. Tout en procédant à l’acquisition de 51% du capital de la Sotelma au Mali et à la distribution de 100% de son résultat, il a maintenu sa politique d’investissements qui lui a permis d’ameliorer la qualité de services et de soutenir l’innovation pour ses clients » a déclaré avec assurance Abdeslam Ahizoune, Président du Directoire de Maroc Telecom.

Lire la suite de ‘Maroc Telecom : Des résultats meilleurs que prévu’

Maroc Telecom désigné meilleure performance de l’indice Ai 40

logoiamfondblanc.bmp Maroc Telecom a été désigné récemment à New York, « meilleure performance de l’indice Ai 40″ par Africa Investor Index Series awards , édition 2009.

Maroc Telecom figure parmi les trois entreprises primées lors de cette édition, indique un communiqué d’IAM, ajoutant que cet indice regroupe les 40 plus grandes et plus liquides valeurs en Afrique, dont la performance a été calculée entre avril 2008 et avril 2009.

La cérémonie de remise des prix qui s’est déroulée au New York Stock Exchange a été marquée par la participation de plus de 200 dirigeants de grandes entreprises en Afrique et dans le monde ainsi que des personnalités du monde politique et économique, ajoute la même source.

MAP

12



John Cena |
DownPro |
melanie6415 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | clash03
| PINODISCOUNT
| Les journalistes à Mascara