Archive pour la Catégorie 'Meditel'

Page 2 sur 3

Situation du marché des télécoms au premier trimestre 2010

Le mobile : 

Au 31 mars 2010, le parc des abonnés mobile a atteint 27 045 951 soit une croissance de 6,86% sur les trois premiers mois de l’année 2010. Le taux de pénétration a évolué pour atteindre 85,82% à fin mars 2010 contre 81,18% au 31 décembre 2009.

L’analyse de l’évolution des parcs des trois opérateurs qui partagent le marché du mobile, montre que le parc des abonnés au mobile d’IAM a augmenté de 2,01% sur un trimestre pour atteindre 15 579 (milliers d’abonnés) contre 15 272 (milliers d’abonnés) à fin décembre 2009, alors que Medi Telecom compte 10 178 (milliers d’abonnés) contre 9 434 (milliers d’abonnés) soit 7,88% de croissance trimestrielle et Wana Corporate compte 1 290 (milliers d’abonnés) contre 604 (milliers d’abonnés) un trimestre auparavant soit un bond de 113,47% suite au lancement sur le marché marocain à fin février dernier de la nouvelle offre de la téléphonie mobile GSM. En termes de part de marché, l’opérateur historique détient 57,60% du parc mobile suivi de Medi Telecom avec 37,63% et Wana Corporate avec 4,77%.


Marché de la téléphonie fixe 
 Au 31 mars 2010, le parc global d’abonnés au fixe a atteint 3 444 658 (contre 3.516 281 abonnés à fin décembre 2009) dont 2 193 863 en mobilité restreinte. Le parc de la téléphonie fixe a connu donc une baisse trimestrielle de 2,04% à la fin du premier trimestre de cette année 2010 contre une croissance de 3,60% réalisé en décembre dernier.   Le taux de pénétration du fixe est passé à 10,93% au 31 mars 2010 alors qu’il était de 11,28% en décembre 2009.         En termes de part de marché, l’opérateur Wana Corporate détient 63,89% du parc fixe suivi d’IAM avec 35,78% et Medi Telecom avec 0,33%. 

Marché de l’Internet 
Au 31 mars 2010, le parc total Internet a atteint 1 362 017 abonnés contre 1 186 923 à fin décembre dernier, en enregistrant une augmentation dans le parc global de 14,75% au cours du premier trimestre 2010 et de 63,22% par rapport à mars 2009.
 
En termes de part de marché, IAM détient 53,80% du parc Internet suivi de Wana Corporate avec 31,36% et de Medi Telecom avec 14,64%.
 

Source : ANRT

Télécom: L’asymétrie tarifaire accordée à Méditel

  • Tarifs d’interconnexion, Maroc Télécom empochera moins

  • Le régulateur pousse vers la baisse du coût des appels

Télécom: L’asymétrie tarifaire accordée à Méditel dans INWI 2_100151LE régulateur télécom a finalement franchi le pas! Il vient d’adopter une décision majeure en matière d’asymétrie tarifaire. Celle-ci entre en vigueur dès le 1er juillet 2010 et devra être incessamment publiée sur le site de l’Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT).

Chez Méditel, on est aux anges! Dorénavant sa facture relative aux tarifs d’interconnexion entre réseaux va à son tour baisser. Jusqu’à présent seul Wana, 3e opérateur à entrer dans la course, jouissait de ce régime.
Méditel payera donc moins à Maroc Télécom lorsque l’un de ses clients passera un appel vers un abonné de l’opérateur historique. Actuellement, chacun des deux opérateurs prélève 1,15 DH sur les coûts de communication entrant sur son réseau.

L’asymétrie tarifaire accordée à Méditel sera-t-elle répercutée sur le prix final appliqué au consommateur ? Oui, répond son directeur général, Mohammed El Manjra. Avant d’ajouter que son entreprise s’y est déjà déployée via l’offre liberty: 50 DH/50 minutes vers les clients Méditel et 50 % de réduction vers les autres opérateurs.
La baisse des tarifs d’interconnexion va permettre aussi à l’opérateur d’avoir «une plus grande marge de manœuvre financière» pour requinquer sa situation. Car l’impact de la crise sur Méditel s’est cristallisé notamment via une chute des communications à l’international. C’est du moins l’un des arguments avancés lors de la présentation des résultats fin mars 2010.

Lire la suite de ‘Télécom: L’asymétrie tarifaire accordée à Méditel’

Méditel se met au vert

  • Le second opérateur national multiplie les actions de développement durable.

Méditel se met au vert dans Meditel mendjra.JPGComment un opérateur de téléphonie mobile peut-il s’engager dans le développement durable ? La réponse est simple : en menant des actions concrètes sur le terrain. C’est ce que Méditel s’est engagé à faire. Outre le côté festif lié au 40e anniversaire de la Journée de la Terre, l’opérateur téléphonique décline toutes ses actions citoyennes au «vert». En effet, Méditel lance une série d’initiatives pour agir en faveur de la préservation  de l’environnement à l’occasion des célébrations de la Journée de la Terre. Mohamed Elmandjra, directeur général de Méditel, estime que «la protection de l’environnement n’est pas un simple discours, mais c’est un acte volontaire qui se traduit à travers nos comportements Eco responsables quotidiens». Méditel mobilise ainsi ses collaborateurs autour d’actions concrètes de sensibilisations et de protection de l’environnement à travers des Eco gestes.

Le projet Ecofacture de Méditel permettra aux clients d’être acteurs de la reforestation par la plantation d’arbres en contrepartie de leur choix de la facture numérique.

Lire la suite de ‘Méditel se met au vert’

Etisalat prendera bientôt 45% de Méditel

Etisalat prendera bientôt 45% de Méditel dans Etisalat in(1)Aprés de rude épreuve, prinipalement contre Qtel, Etisalat a pu prendre gain de cause en concluant l’acquisition de 45% de Méditel.Cette information rapportée par une source du golf ajoute que la signature de la convention entre Etisalat en le nom de Omran Mohammed et Méditel en le nom de Othman Benjelloun est prévue pour le 16 du mois à Casablanca.

Pour l’opérateur émarti, cette opération va lui permettre d’ettendre sa présence dans la zone MENA et de gagner des points supplementaires dans le classement des opérateurs de la région.

Source : Elaph

Méditel répond à Wana

  • Sa riposte vise la tarification à la seconde

  • Transparence et coût, les failles des télécoms

  • Le régulateur veut mettre de l’ordre

Méditel répond à Wana dans Maroc 7_98922

Le monde des télécoms est en ébullition! Après Inwi, c’est Méditel qui livre ses tarifs de communication dans le mobile. A l’instar de son concurrent, l’opérateur vient de publier la tarification applicable au prépayé. Ce segment, à lui seul, représente 96% du parc mobile qui compte 25 millions de clients. Ce marché est donc très consistant pour les opérateurs télécoms. Car les abonnés sont une minorité, même s’ils constituent une source de gain «acquise».
En revanche, le tableau de Méditel ne compare pas ses prix avec ceux de Maroc Telecom: «C’est à eux de les donner», précise sa direction Communication.

Cette attitude «ne surprend pas» l’opérateur historique qui, semble-t-il, prépare lui aussi une riposte.
Dès son lancement le 23 février, Inwi a positionné son offre GSM en mettant en avant la facturation à la seconde. Tic Tac, serait-ce une offre qui se dilue dès lors que l’on dépasse les 30 secondes? En tout cas, Méditel est visiblement déterminé à faire la part des choses. «Au-delà des 30 secondes, nos tarifs sont plus avantageux. Dès lors que le client dépasse cette barre, le coût de communication lui revient moins cher. La structure tarifaire d’Inwi n’encourage donc pas à communiquer plus», argumente l’opérateur que dirige Mohammed El Manjra. D’après ses statistiques, «plus de 80% de son trafic provient d’appels dont la durée est supérieur à 30 secondes». A fin décembre 2009, son parc mobile comptait 9,4 millions de clients.

Lire la suite de ‘Méditel répond à Wana’

Méditel entre Qtel et Etissalat

Méditel entre Qtel et Etissalat dans Maroc etisalat_4Ces derniers temps beaucoup de rumeurs circulent sur la cession de 30% des parts de Méditel pour Qtel ou bien 33% au profit d’Eissalat.

Dans une réaction, jeudi dernier, le deuxième opérateur marocain a démenti l’information relative à la cession de 30% à Qtel, mais aucune réfutation n a été faite à propos d’Etisalat.

Cette situation laisse à deviner que les discussions avec les émiratis sont très avancées et semblent trouver une issue dans les jours à venir

Rotana bientôt diffusée sur le réseau Méditel

 Rotana bientôt diffusée sur le réseau Méditel dans Maroc rotanameditel dans Meditel

Une offre online via les plateformes Web et GSM

Méditel a signé vendredi dernier un partenariat avec le groupe Rotana, par cette action le deuxième opérateur marocain compte cibler par sa nouvelle offre les jeunes qui représentent 35% de la clientèle de Méditel ( avec une moyenne d’age de moins de 30 ans )

L’enjeu, selon Méditel, est de démocratiser l’accès Web et WAP à toutes les couches des jeunes en offrant un contenu assez adapté à cette catégorie de la clientèle. Mais le prix de ce service n’a pas encore été communiqué.

La nouvelle offre s’articule autour de trois axes :

Lire la suite de ‘Rotana bientôt diffusée sur le réseau Méditel’

Méditel a franchit le cap des 10 millions de clients

« Meditel », opérateur des télécommunications, a annoncé vendredi avoir franchi le cap de 10 millions de clients, abonnés à ses différents services (voix, Internet et solutions).logomditel.jpg

Un communiqué de Meditel précise que « ce chiffre a été atteint grâce aux offres accessibles et innovantes qui ont souvent transformé le mode d’usage aussi bien du téléphone que de l’Internet ».

L’opérateur télécoms a précisé qu’il a amélioré la capillarité de son réseau de distribution aussi bien dans les zones urbaines que rurales.

Cette stratégie, souligne-t-il, s’est traduite par une évolution positive en 2009 des acquisitions et du parc clients, tous segments confondus (prépayé, post payé résidentiel et entreprise et les connexions 3G)

Source : MAP

Méditel vers un nouveau avenir

benjellounmeditel.jpg Aprés la réussite de l’opération d’acquisition des parts de Portugal Telecom & Telefonica, les actionnaires majoritaires réfléchissent à de nouvelles opportunités pour assurer le développement du deuxième opérateur.

Face à cette situation se présente deux alternatives :

> La première l’introduction de Méditel en bourse pour assurer une entrée supplémentaire de liquidité afin d’accélérer le processus de remboursement des dettes

> La deuxième réside dans la cession d’une partie des participation ( estimée à 25% ) à un opérateur Telecom afin de bénéficier de son savoir faire pour continuer le développement de Méditel. Pour cette alternative, plusieurs opérateurs du golf ont montré leur interet pour une telle opération.

En effet, le discours accordé par M. Anas Alami, directeur général de la Caisse de dépôt et de gestion (CDG) à la MAP ( et dont ci aprés le contenu ) confirme cette nouvelle orientation.

Lire la suite de ‘Méditel vers un nouveau avenir’

Méditel, quel avenir ?

Méditel, quel avenir ? dans Maroc meditelLes questions sur l’avenir de Méditel ne cessent de susciter l’intérêt et la réflexion des personnes intéressées par le secteur des télécom au Maroc. 

Dans son communiqué, M. Othman Benjelloun a indiqué que l’engagement du nouvel management réside dans la continuité du développement interne et l’ouverture vers le développement international dans les pays africains. 

Cette manœuvre stratégique (pour rechercher des relais de croissance à l’international) n’est pas une chose facile et ce pour plusieurs raisons : 

  • Le continent africain est devenu une cible pour les gros opérateurs internationaux et Méditel ne pourra pas être en mesure de concurrencer : France Telecom, Vodafone, MTN ou Maroc Telecom. 
  • Ne disposant pas de gros fonds financiers pour de tels opérations ni d’expérience de ce domaine, contrairement à Maroc Telecom, la conquête des pays africains semble une aventure peu prometteuse. 

Ajoutons à cela qu’on en l’absence de l’architecture du nouveau actionnariat, peu de conclusion peuvent être tirées. La version proposée par le Site Yabiladi sur l’éventuel partenariat avec British Telecom est une piste à ne pas écarter au regard de l’apport de ce dernier (domaine technologique) qu’il peut offrir à Méditel dans sa nouvelle structure

123



John Cena |
DownPro |
melanie6415 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | clash03
| PINODISCOUNT
| Les journalistes à Mascara