Archive pour la Catégorie 'Operateurs'

Page 6 sur 10

France Télécom ne voit pas encore pleinement la reprise

  • CA de 10,96 mds d’euros au T1, marge d’Ebitda de 34,3%

  • Capex à 8% des ventes mais cible de 12% sur l’année confirmée

  • Objectifs réaffirmés pour 2010 et à moyen terme

  • Compte faire appel en Suisse dans l’affaire Sunrise

(Actualisé avec conférence téléphonique des analystes, contexte)

France Télécom ne voit pas encore pleinement la reprise dans France Telecom france-telecomPARIS, 29 avril (Reuters) – France Télécom (FTE.PA: Cotation) a déclaré jeudi que ses résultats trimestriels reflétaient une reprise économique encore hésitante, mais la forte réduction de ses dépenses d’investissement a des implications rassurantes pour le cash flow, ont estimé des analystes.

L’opérateur télécoms a pâti de la baisse de 7% de son activité auprès des entreprises, plus sensible à la conjoncture, et a été affecté en France par des pressions réglementaires et une concurrence accrue au premier trimestre.

« La situation économique globale ne s’est pas nettement améliorée. Nous confirmons nos perspectives de ventes, mais nous ne voyons pas de signaux additionnels de reprise dans nos principaux pays qui nous permette de relever nos prévisions », a commenté Gervais Pellissier, le directeur financier, lors d’une conférence téléphonique.

France Télécom a confirmé l’ensemble de ses objectifs pour 2010 et à moyen terme, après avoir publié un chiffre d’affaires de 10,96 milliards d’euros au premier trimestre, en recul de 2,7% à base comparable, et fait état d’une marge d’Ebitda de 34,3%, en baisse d’un point.

Le consensus Reuters le plus récent tablait sur des ventes de 11,01 milliards d’euros et un Ebitda de 3,84 milliards (marge de 34,9%), sur la base des estimations de 12 analystes.

« La reprise ne semble clairement pas là dans le monde de l’entreprise. On est plutôt dans une situation de reprise douce ou lente dans le monde du grand public. Avec pour le moment un petit retard de la France en matière de grand public », a expliqué le directeur financier.

« L’Ebitda est inférieur de quelques points à ce qu’attendait le consensus, mais les capex sont aussi bien en dessous des attentes. Au final, je pense que les implications pour le cash flow sont assez bonnes », résume un analyste basé à Londres.

Le ratio de capex s’est établi à 8% des ventes au premier trimestre, du fait notamment de conditions climatiques qui ont rendu le déploiement difficile dans certains pays.

Vers 16h00, l’action prenait 0,4% à 16,45 euros, tandis que l’indice sectoriel des télécoms gagnait 1,0% .

REMONTEE DES CAPEX A VENIR

France Télécom a confirmé viser un niveau de capex de 12% sur l’ensemble de l’année et compte accélérer ses investissements dans la fibre optique en France au second semestre, ce qui jette certains doutes sur la capacité du groupe à maintenir sa rentabilité, disent des analystes.

« La baisse des investissements (observée au premier trimestre) ne nous semble pas tenable », écrit Stéphane Beyazian, analyste chez Raymond James Euro Equities, dans une note.

Gervais Pellissier a néanmoins réitéré l’objectif d’un cash flow organique de huit milliards d’euros par an à l’horizon 2011. « Nous nous sentons assez à l’aise pour sécuriser notre objectif annuel de cash flow, et pas au détriment des capex », a-t-il déclaré.

France Télécom, dont les chiffres trimestriels intègrent des changements comptables liés notamment à la déconsolidation de la filiale britannique, vise pour 2010 un chiffre d’affaires « globalement stable » à base comparable, estimant que les mesures de régulation auront un impact défavorable d’un milliard d’euros et qu’elles pèseront sur l’Ebitda pour 450 à 500 millions d’euros, comme en 2009.

Les coûts devraient moins peser sur la marge d’Ebitda au second semestre 2010 en comparaison avec le second semestre 2009, a ajouté le directeur financier.

Le premier opérateur français a également indiqué qu’il comptait faire appel en Suisse de la décision de l’autorité de la concurrence interdisant le rachat de Sunrise. Il étudie par ailleurs la possibilité de formuler une nouvelle offre d’achat qui serait plus acceptable aux yeux du régulateur.

FAIBLES CONQUETES DANS L’ADSL

En France, le groupe confirme qu’il lancera en 2010 une offre « quadruple play » – téléphone, internet, télévision et mobile – pour répondre à une concurrence accrue.

La société a estimé à 14,1% sa part de conquête de nouveaux clients dans l’ADSL en France au premier trimestre. Cette part est particulièrement faible au regard d’un niveau d’un peu plus de 30% en moyenne en 2009, même si des analystes ont estimé que de telles fluctuations n’étaient pas toujours très représentatives d’un trimestre à l’autre.

« Nous avions choisi de remettre en ordre notre catalogue pendant tout le premier trimestre, ce qui fait que certaines offres de promotion ne sont plus commercialisées », a expliqué Gervais Pellissier au sujet de cette baisse.

Le groupe s’est fixé pour objectif de ramener, au cours du second semestre 2010, sa part de conquêtes dans l’ADSL au niveau atteint au quatrième trimestre 2009, soit 29,2%, a ajouté pour sa part Delphine Ernotte, directrice exécutive en charge de l’Hexagone.

France Télécom compte environ 18 millions d’abonnés dans le mobile en France, représentant une part de marché de 47,2% à fin mars en incluant les partenariats avec des opérateurs sans réseau (MVNO). Sa part de marché dans l’ADSL était de 47% en France à la fin du premier trimestre.

MTN veut racheter Orascom, Alger bloque l’opération

MTN veut racheter Orascom, Alger bloque l'opération dans MTNJOHANNESBURG/ALGER (Reuters) – Le groupe sud-africain de télécommunications MTN a dit mercredi qu’il était en discussion pour racheter l’égyptien Orascom Telecom afin de créer le quatrième groupe mondial du secteur, mais l’Algérie a prévenu qu’elle bloquerait un pan de l’opération.

Le directeur général d’Oracom Naguib Saouiris a dit qu’il voulait rencontrer des responsables algériens pour évoquer leurs inquiétudes sur cette ventes.

L’achat de l’intégralité d’Orascom, qui a une capitalisation boursière de 7,2 milliards de dollars et qui dispose de près de 93 millions de clients, donnerait au sud-africain un accès aux marchés algériens et pakistanais, mais également à celui de Corée du Nord, qui reste à défricher.

La banque d’investissement EFG-Hermes a évalué Orascom à 9 milliards de dollars.

Lire la suite de ‘MTN veut racheter Orascom, Alger bloque l’opération’

Méditel se met au vert

  • Le second opérateur national multiplie les actions de développement durable.

Méditel se met au vert dans Meditel mendjra.JPGComment un opérateur de téléphonie mobile peut-il s’engager dans le développement durable ? La réponse est simple : en menant des actions concrètes sur le terrain. C’est ce que Méditel s’est engagé à faire. Outre le côté festif lié au 40e anniversaire de la Journée de la Terre, l’opérateur téléphonique décline toutes ses actions citoyennes au «vert». En effet, Méditel lance une série d’initiatives pour agir en faveur de la préservation  de l’environnement à l’occasion des célébrations de la Journée de la Terre. Mohamed Elmandjra, directeur général de Méditel, estime que «la protection de l’environnement n’est pas un simple discours, mais c’est un acte volontaire qui se traduit à travers nos comportements Eco responsables quotidiens». Méditel mobilise ainsi ses collaborateurs autour d’actions concrètes de sensibilisations et de protection de l’environnement à travers des Eco gestes.

Le projet Ecofacture de Méditel permettra aux clients d’être acteurs de la reforestation par la plantation d’arbres en contrepartie de leur choix de la facture numérique.

Lire la suite de ‘Méditel se met au vert’

Orange et Sunrise interdits de fusion en Suisse

Orange et Sunrise interdits de fusion en Suisse dans OperateursLa Commission de la concurrence suisse invoque le risque de duopole avec Swisscom. Surpris par cette décision, Orange et TDC examinent leurs options.

Pas de fusion helvète pour Orange. La Commission suisse de la concurrence, la Comco, a interdit hier le mariage entre la filiale locale de France Télécom et le deuxième opérateur mobile du pays, Sunrise, filiale du danois TDC. Motif : la nouvelle entité, pesant virtuellement 2 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2009, constituerait un duopole dans le mobile avec Swisscom. De ce fait, les tarifs pour les abonnés risqueraient de demeurer bloqués à des niveaux élevés.

Chez France Télécom, on se déclare « surpris » de cette décision. Le groupe peaufine l’opération avec TDC depuis deux ans et demi, « avec apparemment des signaux positifs en provenance de l’autorité de la concurrence », selon la Société Générale. L’opérateur français considère toujours que ce mariage est le seul moyen de tenir tête à un Swisscom tout-puissant. L’opérateur historique détient en effet 62 % du marché suisse du mobile. TDC et France Télécom argumentent qu’ils doivent s’allier -ils avaient prévu 2,1 milliards d’euros de synergies -pour être en mesure de proposer des offres agressives.

Lire la suite de ‘Orange et Sunrise interdits de fusion en Suisse’

Un tribunal égyptien met fin à l’OPA de France Télécom sur Mobinil

Un tribunal égyptien met fin à l'OPA de France Télécom sur Mobinil  dans France Telecom

La bataille entre l’entreprise française et Orascom Telecom pour le contrôle de Mobinil (ici, son siège) est engagée depuis 2007 (photo Mobinil).

EGYPTE. Un tribunal égyptien a rejeté samedi 10 avril 2010 la demande d’OPA de France Télécom sur Mobinil , principal opérateur téléphonique du pays en nombre d’abonnés.

La cour confirmait une décision précédente interdisant à l’entreprise française de racheter les actions minoritaires de Mobinil. La bataille juridique pour le contrôle de l’opérateur oppose France Télécom à l’égyptien Orascom Telecom depuis 2007.

D’après les analystes, France Télécom pourrait maintenant faire une meilleure offre, ou entamer de nouvelles négociations avec Orascom Telecom.

Lire aussi : L’appel d’Orascom accepté par la justice égyptienne
Orascom tente jusqu’au bout de bloquer le rachat de Mobinil par France Télécom
L’Egypte confirme le rejet de la 3e offre de France Télécom pour racheter Mobinil
France Télécom gagne le contrôle de Mobinil aux dépens d’Orascom Telecom

France Télécom ouvre la saison de la chasse en Afrique

Le géant français mobilise 7 milliards d’euros pour acheter des actifs et des licences en Afrique et au Moyen Orient. L’Afrique de l’Ouest en ligne de mire.France Télécom ouvre la saison de la chasse en Afrique  dans France Telecom Suicides-a-France-Telecom-les-employes-seront-ecoutes_closer_news_xlarge

France Télécom entend investir 7 milliards d’euros en Afrique et au Moyen Orient dans les cinq prochaines années. L’objectif pour le nouveau PDG, Stephane Richard qui a remplacé Didier Lombard courant mars, est de doubler le chiffre d’affaires des pays émergents, lesquels, avec 3,3 milliards d’euros en 2009, représentaient 7% dans les ventes totales du groupe. «Si nous pouvons acheter un portefeuille d’actifs pour arriver plus vite à cet objectif, ce sera une bonne chose. S’il faudra aussi d’acheter des licences pays par pays, nous nous y attellerons».
Le groupe mise particulièrement sur l’Afrique de l’Ouest où il détient majoritairement l’opérateur historique sénégalais, Sonatel, connu pour être une machine de dividendes. « Tous les pays de cette zone où nous ne sommes pas encore implantés nous intéressent ». En Egypte, France Télécom attend un verdict décisif ce 10 avril, dans le feuilleton qui l’oppose à Orascom pour le contrôle de deux entreprises : Mobinil et Egyptian Company (ECMS) qui exploite la marque Mobinil en Egypte. Le tribunal administratif devrait autoriser ou non la poursuite de l’OPA lancée par le groupe français.

Lire la suite de ‘France Télécom ouvre la saison de la chasse en Afrique’

Les responsables de Zain Gabon donnent des explications suite à la réaction du gouvernement

Les responsables de Zain Gabon donnent des explications suite à la réaction du gouvernement dans Bharti azainGABONEWS – Consécutivement au communiqué du ministère de la Communication exprimant la désapprobation du gouvernement gabonais du marché de rachat intervenu entre Zain Afrique et  le géant indien de la téléphonie mobile, le Groupe Bharti en l’occurrence, puis le traitement qui en a découlé dans les média, l’opérateur Zain-Gabon réagit via un communiqué parvenu à notre rédaction et que GABONEWS livre in extenso.

                               

Communiqué de presse

Faisant suite aux informations parues dans les media, la Direction Générale de Zain Gabon souhaite apporter des clarifications concernant le processus de cession en cours.
 
En effet, notre entreprise, installée au Gabon depuis 10 ans, s’est toujours attachée au respect des règles et dispositions en vigueur sur le territoire gabonais. La situation actuelle ne peut donc résulter que d’un malentendu.

Lire la suite de ‘Les responsables de Zain Gabon donnent des explications suite à la réaction du gouvernement’

Bharti Airtel rachèterait les activités africaines de Zain

Bharti Airtel rachèterait les activités africaines de Zain dans BhartiNEW DELHI/LONDRES (Reuters) – L’indien Bharti Airtel a signé mardi un accord portant sur le rachat de l’essentiel des activités du koweïtien Zain en Afrique pour neuf milliards de dollars (6,7 milliards d’euros).

Le groupe devient le numéro deux de la téléphonie mobile sur le continent africain avec cette transaction dont la mise en oeuvre s’annonce toutefois un vrai défi en matière de rentabilité et de pilotage des opérations.

Les deux sociétés, qui avaient engagé des discussions exclusives en février, ont signé un accord à Amsterdam où est basée la filiale africaine de Zain, précise Bharti dans un communiqué.

Bharti a souligné que cette acquisition – la deuxième plus importante réalisée par un groupe indien à l’étranger après le rachat de Corus par Tata Steel en 2007 pour 13 milliards de dollars – ferait de lui le cinquième opérateur mobile mondial avec une présence dans 18 pays et une clientèle potentielle d’environ 179 millions de personnes.

Lire la suite de ‘Bharti Airtel rachèterait les activités africaines de Zain’

France Télécom veut se développer dans les pays émergents

France Télécom veut se développer dans les pays émergents dans France TelecomPARIS (Reuters) – France Télécom veut doubler son activité dans les pays émergents dans les cinq ans à venir, voire « un peu plus vite », a déclaré son directeur général Stéphane Richard à des managers du groupe, selon La Tribune.

Cette ambition, contenue dans un projet d’entreprise à cinq ans présentée vendredi à ces managers, constitue la première indication précise sur la stratégie à l’international du nouveau patron de l’opérateur, nommé le 1er mars.

« France Télécom doit être un groupe encore plus international », note-t-il dans des documents cités par le quotidien économique, qui précise que le projet d’entreprise chiffré devrait être présenté au début juillet.

Les cinq plans d’actions tracés par Stéphane Richard reprennent ses déclarations, notamment concernant la politique du groupe dans les contenus, marquée par les chaînes Orange Cinéma Séries et Orange Sport.

Lire la suite de ‘France Télécom veut se développer dans les pays émergents’

Le Wi-Fi fleurit à mesure que les réseaux mobiles s’engorgent

BANGALORE (Reuters) – Utiliser la technologie Wi-Fi pour accéder à internet depuis un téléphone portable est une tendance en forte progression se présentant comme une alternative moins coûteuse pour le consommateur que le recours aux réseaux mobiles, dont la congestion préoccupe les opérateurs.Le Wi-Fi fleurit à mesure que les réseaux mobiles s'engorgent dans Operateurs

Les connexions Wi-Fi offrent une meilleure qualité de réception en intérieur, un débit de téléchargement supérieur et une qualité de lecture au fil de l’eau, en « streaming », meilleure que via un réseau téléphonique normal.

En outre, il évite de consommer le précieux temps de communication lié à l’offre mobile.

Le Wi-Fi est populaire auprès des utilisateurs d’ordinateurs portables mais la technologie est encore au stade embryonnaire en ce qui concerne les téléphones mobiles.

La fonction fait progressivement son apparition sur un nombre croissant de nouveaux téléphones et les utilisateurs la réclament de plus en plus souvent au moment de l’acquisition d’un nouvel appareil.

« Auparavant, elle était clairement indiquée comme étant une option. Maintenant c’est une absolue nécessité », estime l’analyste d’ABI Research Michael Morgan.

Lire la suite de ‘Le Wi-Fi fleurit à mesure que les réseaux mobiles s’engorgent’

1...45678...10



John Cena |
DownPro |
melanie6415 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | clash03
| PINODISCOUNT
| Les journalistes à Mascara