Archive pour la Catégorie 'Operateurs'

Page 7 sur 10

le Gabon désapprouve le rachat de Zain-Gabon par l’Indien Bharti Airtel

le Gabon désapprouve le rachat de Zain-Gabon par l’Indien Bharti Airtel  dans Bharti Zain_0L’Etat gabonais a désapprouvé avant-hier vendredi 26 mars dans un communiqué le rachat des filiales africaines du géant koweïtien des télécommunications Zain par l’Indien Bharti Airtel. Selon Libreville, Zain-Gabon ne respecte pas le cahier des charges imposé lors de l’obtention de sa licence. Un cahier des charges qui comprent notamment la non-cession de la licence à une autre entreprise.

A l’origine de la colère du gouvernement gabonais, le non respect de la licence accordée à la filiale locale du groupe koweïtien. Le document précise que la licence est non cessible, non transmissible et non transférable.

Lire la suite de ‘le Gabon désapprouve le rachat de Zain-Gabon par l’Indien Bharti Airtel’

Zain approuve la vente d’actifs en Afrique à Bharti ( Hors Soudan et Maroc )

Zain approuve la vente d'actifs en Afrique à Bharti ( Hors Soudan et Maroc ) dans Bharti

Le conseil d’administration de l’opérateur koweïtien Zain a approuvé la cession de la plupart des actifs africains du groupe pour neuf milliards de dollars (6,75 milliards d’euros) à l’indien Bharti Airtel, un rapprochement qui avait été valorisé à quelque 24 milliards de dollars.

En plus du paiement à Zain de neuf milliards de dollars en numéraire, Bharti, dont Singapore Telecom détient 32%, reprendra 1,7 milliard de dollars de dettes des activités dont il prendra le contrôle.

Lire la suite de ‘Zain approuve la vente d’actifs en Afrique à Bharti ( Hors Soudan et Maroc )’

Bharti boucle ses financements pour le rachat des actifs africains de Zain

Bharti boucle ses financements pour le rachat des actifs africains de Zain dans Bharti 86e6029d4fb905cfa610380431fb-grandeBharti Airtel, premier opérateur télécoms indien, a annoncé hier avoir réuni les 8,3 milliards de dollars nécessaires au rachat des actifs africains du koweïtien Zain, à quatre jours de la fin de la période de négociations exclusives. Les financements sont apportés en grande majorité par les banques Standard Chartered et Barclays. HSBC, BNP Paribas, Crédit Agricole ou encore Merrill Lynch participent également à l’opération. Si la transaction est conclue, ce serait le plus gros prêt jamais accordé à un emprunteur indien pour une acquisition. Au total, Bharti pourrait débourser 9 milliards de dollars et prendre à sa charge une dette de 1,7 milliard de dollars. L’opération lui permettrait de mettre la main sur 42 millions d’abonnés de téléphonie mobile dans 15 pays africains, parmi lesquels le Ghana, le Nigeria et le Tchad. Une base d’abonnés qui viendrait s’ajouter à ses 122 millions de clients en Inde.

Lire la suite de ‘Bharti boucle ses financements pour le rachat des actifs africains de Zain’

MGM n’intéresse pas Vivendi

Bean-Bernard Lévy, le président du directoire de Vivendi, a déclaré n’être pas intéressé par l’acquisition du studio américain Metro-Goldwyn-Mayer. Il est en revanche attentif à des opportunités de rachat dans les marchés émergents.MGM n'intéresse pas Vivendi dans Telecoms vivendi-fait-mieux-que-prevu
 

-->

Vivendi a beau avoir les moyens de racheter des studios MGM (Metro-Goldwyn-Mayer), cette acquisition ne l’intéresse pas. C’est ce qu’a déclaré ce week-end sur France Culture le président du directoire du groupe de médias et de télécommunication Jean-Bernard Lévy. Engagé dans une procédure de vente, MGM qui ploie sous une dette de 3,7 milliards de dollars (2,7 milliards d’euros), intéresse en revanche Time Warner.

Lire la suite de ‘MGM n’intéresse pas Vivendi’

Etisalat prendera bientôt 45% de Méditel

Etisalat prendera bientôt 45% de Méditel dans Etisalat in(1)Aprés de rude épreuve, prinipalement contre Qtel, Etisalat a pu prendre gain de cause en concluant l’acquisition de 45% de Méditel.Cette information rapportée par une source du golf ajoute que la signature de la convention entre Etisalat en le nom de Omran Mohammed et Méditel en le nom de Othman Benjelloun est prévue pour le 16 du mois à Casablanca.

Pour l’opérateur émarti, cette opération va lui permettre d’ettendre sa présence dans la zone MENA et de gagner des points supplementaires dans le classement des opérateurs de la région.

Source : Elaph

Méditel répond à Wana

  • Sa riposte vise la tarification à la seconde

  • Transparence et coût, les failles des télécoms

  • Le régulateur veut mettre de l’ordre

Méditel répond à Wana dans Maroc 7_98922

Le monde des télécoms est en ébullition! Après Inwi, c’est Méditel qui livre ses tarifs de communication dans le mobile. A l’instar de son concurrent, l’opérateur vient de publier la tarification applicable au prépayé. Ce segment, à lui seul, représente 96% du parc mobile qui compte 25 millions de clients. Ce marché est donc très consistant pour les opérateurs télécoms. Car les abonnés sont une minorité, même s’ils constituent une source de gain «acquise».
En revanche, le tableau de Méditel ne compare pas ses prix avec ceux de Maroc Telecom: «C’est à eux de les donner», précise sa direction Communication.

Cette attitude «ne surprend pas» l’opérateur historique qui, semble-t-il, prépare lui aussi une riposte.
Dès son lancement le 23 février, Inwi a positionné son offre GSM en mettant en avant la facturation à la seconde. Tic Tac, serait-ce une offre qui se dilue dès lors que l’on dépasse les 30 secondes? En tout cas, Méditel est visiblement déterminé à faire la part des choses. «Au-delà des 30 secondes, nos tarifs sont plus avantageux. Dès lors que le client dépasse cette barre, le coût de communication lui revient moins cher. La structure tarifaire d’Inwi n’encourage donc pas à communiquer plus», argumente l’opérateur que dirige Mohammed El Manjra. D’après ses statistiques, «plus de 80% de son trafic provient d’appels dont la durée est supérieur à 30 secondes». A fin décembre 2009, son parc mobile comptait 9,4 millions de clients.

Lire la suite de ‘Méditel répond à Wana’

Maroc Telecom : Des résultats meilleurs que prévu

Maroc Telecom : Des résultats meilleurs que prévu dans Maroc 2152421_4d9346aa8c_mConjoncture économique difficile ? Cela ne semble point entraver la croissance de Maroc Telecom. L’opérateur historique qui a présenté ce matin lors de la conférence de presse annuelle les résultats consolidés au 31 décembre 2009, a déjà prévu le maintien d’une profitabilité élevée dans un contexte d’investissement soutenu

« Dans un environnement difficile, le groupe Maroc Telecom fait mieux que ses prévisions tant sur le plan de la croissance des revenus que du maintien des marges. Tout en procédant à l’acquisition de 51% du capital de la Sotelma au Mali et à la distribution de 100% de son résultat, il a maintenu sa politique d’investissements qui lui a permis d’ameliorer la qualité de services et de soutenir l’innovation pour ses clients » a déclaré avec assurance Abdeslam Ahizoune, Président du Directoire de Maroc Telecom.

Lire la suite de ‘Maroc Telecom : Des résultats meilleurs que prévu’

Etisalat intéressée par Orascom Algérie

Etisalat intéressée par Orascom Algérie dans Etisalat arton151795-b5bd9Le président d’Etisalat a confirmé ses vues sur OTA dans le cadre de sa stratégie de redéploiement dans le secteur des télécommunications en Afrique du Nord.

Les dernières informations concernant un éventuel rachat d’Orascom Telecom Algérie (OTA) font état de l’intérêt manifesté par l’Emirates Telecommunications Corp (Etisalat) pour la société égyptienne. Etisalat serait partante pour l’acquisition d’OTA au cas où les autorités algériennes lui en accorderaient le droit. Dans une interview au quotidien émirati The National, le président d’Etisalat a confirmé ses vues sur OTA, connu sous la marque commerciale Djezzy, dans le cadre de sa stratégie de redéploiement dans le secteur des télécommunications en Afrique du Nord. Mohamed Hassen Omran a souligné cependant que cette éventualité d’achat « dépend de la décision du gouvernement algérien ». « Nous entendons dire qu’il ne cherche pas d’investissement étranger », a déclaré le président d’Etisalat à propos du gouvernement algérien. « Dans ce cas, il ne voudrait ni de nous ni de quelqu’un d’autre », a encore déclaré M. Omran, précisant toutefois que pour sa société, « l’Algérie est un marché très important, qui a beaucoup de potentiel et qui est appelé à se développer ». Il mettra également en avant son ambition d’étendre son champ d’action à l’étranger et « d’avoir plus de réseaux en 2010 ».

Lire la suite de ‘Etisalat intéressée par Orascom Algérie’

Méditel entre Qtel et Etissalat

Méditel entre Qtel et Etissalat dans Maroc etisalat_4Ces derniers temps beaucoup de rumeurs circulent sur la cession de 30% des parts de Méditel pour Qtel ou bien 33% au profit d’Eissalat.

Dans une réaction, jeudi dernier, le deuxième opérateur marocain a démenti l’information relative à la cession de 30% à Qtel, mais aucune réfutation n a été faite à propos d’Etisalat.

Cette situation laisse à deviner que les discussions avec les émiratis sont très avancées et semblent trouver une issue dans les jours à venir

Zain va utilser l’argent de la cession de ses actifs en Afrique pour payer ces dettes

Zain va utilser l'argent de la cession de ses actifs en Afrique pour payer ces dettes dans BhartiUn responsable de Zain a déclaré que le montant de l’opération de la cession des actifs en Afrique de Zain ( à l’exclusion du Soudan et le Maroc ), servira pour le rembourssement de la dette du groupe.

Zain va également distribuer des dividendes aux actionnaires du produit de la transaction, al-Asaad Banwan, président du Groupe Zain a été cité comme source de cette information.Bharti Airtel a déclaré lundi a dit qu’il était en pourparlers exclusifs avec Zain jusqu’au 25 Mars pour l’achat des actifs en Afrique, fondé sur une valeur d’entreprise de 10,7 milliards de dollars.

Source : Reuters

1...5678910



John Cena |
DownPro |
melanie6415 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | clash03
| PINODISCOUNT
| Les journalistes à Mascara