Archive pour la Catégorie 'Operateurs'

Page 9 sur 10

 dans Telecoms

Vivendi a pu remporter la bataille contre Téléfonica dans la course pour le rachat de l’opérateur brésilien GVT, cette nouvelle a été communiqué vendredi soir par l’opérateur français ayant conclut l’opération pour un montant de  2,8 milliards d’euros, supérieur d’un tiers à son offre initiale 

Le groupe français de médias et de télécommunications avait lancé l’offensive début septembre en dévoilant un projet d’OPA amicale à 42 réals par action.

Mais Telefonica avait surenchéri début octobre en proposant 48 réals par titre et les analystes financiers ne s’attendaient pas à voir Vivendi revenir à la charge.

C’est donc à la surprise générale que Vivendi a annoncé vendredi dans un communiqué avoir acquis 37,9% de GVT auprès d’actionnaires de celui-ci et disposer d’options d’achat irrévocables sur 19,6% supplémentaires.

Le nombre total d’actions acquises, en incluant les options, représente 57,5% du capital et des droits de vote de GVT, et 53,7% du capital entièrement dilué.

Lire la suite de  »

Vivendi obtient le feu vert pour son offre sur le brésilien GVT

Vivendi obtient le feu vert pour son offre sur le brésilien GVT dans Telecoms 777942Le conseil de surveillance du groupe français de médias et de divertissements Vivendi a donné son feu vert à la poursuite de l’offre sur GVT, annonce le groupe brésilien de télécommunications.

Le 8 septembre, Vivendi a lancé une offre portant sur la totalité du capital de GVT au prix de 42 reals par action, valorisant l’opérateur brésilien à environ 1,92 milliard d’euros.

Mais l’opérateur télécoms espagnol Telefonica a présenté ce mois-ci une contre-offre de 2,5 milliards d’euros sur GVT.

La société brésilienne a déclaré qu’elle n’était pas en mesure de dire si Vivendi allait officialiser son offre ni de préciser quelles en seraient les conditions.

Orascom ne sera pas candidat à la 4e licence 3G française

Orascom ne sera pas candidat à la 4e licence 3G française dans Orascom si_ge_Orascom_Teleco_16510bLe groupe égyptien Orascom Telecom annonce qu’il ne sera pas candidat à la quatrième licence de téléphonie mobile de troisième génération (3G) française, pour laquelle les candidatures doivent être déposées au plus tard le 29 octobre.

« Nous avons annoncé aujourd’hui lors d’une réunion d’analystes qu’Orascom Telecom ne participera pas aux enchères pour la quatrième licence française« , a indiqué une porte-parole de l’entreprise.

Le milliardaire égyptien Naguib Saouiris, propriétaire d’Orascom, avait déclaré en juillet qu’il pourrait s’allier à un autre candidat pour présenter un dossier. La presse et les analystes l’avaient cité comme partenaire potentiel du câblo-opérateur Numéricable.

Lire la suite de ‘Orascom ne sera pas candidat à la 4e licence 3G française’

Telefonica intéressé par Hansenet, filiale allemande de Telecom Italia

Le groupe espagnol de telecom semble en plein expanssion car quelques temps après avoir fait une contre offre sur le GVT Brésilien, confirme son interet pour la filiale allemande de Telecom Italia, Hansenet.

Dans une conférence avec les analystes, le président de Telefonica Europe, Matthew Key a confirmé cette information mais il a précisé qu’il n’y a pasencore un acoord sur le prix.

Telecom Italia vend Hansenet dans le cadre d’un plan de cession d’actifs non stratégiques et a reçu des marques d’intérêt de plusieurs groupes européens.

L’entreprise vaut environ 1,1 milliard d’euros, selon une estimation d’analystes citée par Dow Jones Newswires.

Reuters

Maroc Telecom désigné meilleure performance de l’indice Ai 40

logoiamfondblanc.bmp Maroc Telecom a été désigné récemment à New York, « meilleure performance de l’indice Ai 40″ par Africa Investor Index Series awards , édition 2009.

Maroc Telecom figure parmi les trois entreprises primées lors de cette édition, indique un communiqué d’IAM, ajoutant que cet indice regroupe les 40 plus grandes et plus liquides valeurs en Afrique, dont la performance a été calculée entre avril 2008 et avril 2009.

La cérémonie de remise des prix qui s’est déroulée au New York Stock Exchange a été marquée par la participation de plus de 200 dirigeants de grandes entreprises en Afrique et dans le monde ainsi que des personnalités du monde politique et économique, ajoute la même source.

MAP

Méditel vers un nouveau avenir

benjellounmeditel.jpg Aprés la réussite de l’opération d’acquisition des parts de Portugal Telecom & Telefonica, les actionnaires majoritaires réfléchissent à de nouvelles opportunités pour assurer le développement du deuxième opérateur.

Face à cette situation se présente deux alternatives :

> La première l’introduction de Méditel en bourse pour assurer une entrée supplémentaire de liquidité afin d’accélérer le processus de remboursement des dettes

> La deuxième réside dans la cession d’une partie des participation ( estimée à 25% ) à un opérateur Telecom afin de bénéficier de son savoir faire pour continuer le développement de Méditel. Pour cette alternative, plusieurs opérateurs du golf ont montré leur interet pour une telle opération.

En effet, le discours accordé par M. Anas Alami, directeur général de la Caisse de dépôt et de gestion (CDG) à la MAP ( et dont ci aprés le contenu ) confirme cette nouvelle orientation.

Lire la suite de ‘Méditel vers un nouveau avenir’

Indiens et Malaisiens prennent le contrôle des filiales africaines de Zain

Le feuilleton de la cessionzainmtc.jpg des actifs africains de zain a finalement pris finalement fin une créant une suprise par l’entrée des indiens & malisiens à hauteur de 46%, d’aprés le magazine Jeune Afrique.

Malgré cette opération, les Koweïtiens continueraient de piloter la zone Mena (Moyen-Orient et Afrique du Nord), dont ils sont familiers, et délégueraient l’Afrique subsaharienne à leurs alliés indo-malaisiens.

Le feuilleton de la cession par le koweitien Zain de ses filiales africaines a fini par livrer ses derniers secrets. Après l’échec des négociations entre le Zain et la firme française Vivendi, 46% de Zain est repris par des investisseurs indiens et malaisiens, rapportent des sources concordantes, dont le magazine Jeune Afrique dans sa dernière livraison.

Lire la suite de ‘Indiens et Malaisiens prennent le contrôle des filiales africaines de Zain’

Vivendi accélère dévt ds marchés émergents avec offre GVT

Vivendi SA (VIV.FR) accélère son développement sur les marchés émergents avec l’acquisition pour 2 milliards d’euros de l’opérateur brésilien de télécommunications en forte croissance GVT Holdings. vivendi.jpg
« GVT affiche une croissance nettement plus forte que celle de ses pairs cotés, ce qui justifie une prime », note le courtier Oddo, qui relève que GVT a vu son chiffre d’affaires et son excédent brut d’exploitation croître respectivement de 30% et 40% en moyenne par an au cours des deux dernières années, contre une moyenne de 15% et 20% pour le secteur.

Lire la suite de ‘Vivendi accélère dévt ds marchés émergents avec offre GVT’

L’opérateur télécoms Zain sur le point de vendre 46% de ses parts

L'opérateur télécoms Zain sur le point de vendre 46% de ses parts dans Telecoms zainLes négociations entre l’opérateur télécoms Zain et des investisseurs asiatiques seraient bien avancées, selon la chaîne Al-Arabiya. Le koweitien s’apprêterait à vendre 46% de ses parts, ses activités africaines, à l’exception du Maroc et du Soudan, pour environ 15 milliards de dollars, selon des sources de presse.

Saad el Barrak, le directeur général de Zain a confirmé à la télévision que les actionnaires du groupe étaient en discussion avec des repreneurs potentiels. Mais il a refusé de préciser si il s’agissait de l’indien Reliance Communications, comme le bruit cours.

Début juillet, Vivendi avait tenté de racheter les activités africaines de Zain. Mais l’offre du groupe a été rejetée selon le koweitien. Selon des analystes, l’offre du français était d’environ 11 milliards de dollars.

latribune.fr

Méditel, quel avenir ?

Méditel, quel avenir ? dans Maroc meditelLes questions sur l’avenir de Méditel ne cessent de susciter l’intérêt et la réflexion des personnes intéressées par le secteur des télécom au Maroc. 

Dans son communiqué, M. Othman Benjelloun a indiqué que l’engagement du nouvel management réside dans la continuité du développement interne et l’ouverture vers le développement international dans les pays africains. 

Cette manœuvre stratégique (pour rechercher des relais de croissance à l’international) n’est pas une chose facile et ce pour plusieurs raisons : 

  • Le continent africain est devenu une cible pour les gros opérateurs internationaux et Méditel ne pourra pas être en mesure de concurrencer : France Telecom, Vodafone, MTN ou Maroc Telecom. 
  • Ne disposant pas de gros fonds financiers pour de tels opérations ni d’expérience de ce domaine, contrairement à Maroc Telecom, la conquête des pays africains semble une aventure peu prometteuse. 

Ajoutons à cela qu’on en l’absence de l’architecture du nouveau actionnariat, peu de conclusion peuvent être tirées. La version proposée par le Site Yabiladi sur l’éventuel partenariat avec British Telecom est une piste à ne pas écarter au regard de l’apport de ce dernier (domaine technologique) qu’il peut offrir à Méditel dans sa nouvelle structure

1...678910



John Cena |
DownPro |
melanie6415 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | clash03
| PINODISCOUNT
| Les journalistes à Mascara