Archive pour la Catégorie 'Zain'

Etisalat’s $12 billion Zain deal fails

Etisalat's $12 billion Zain deal fails dans Etisalat Etisalat_180

attempt to buy a stake in Kuwaiti rival Zain for $12 billion has failed, a Zain source said, after the deal’s architect walked away.

National Investments Co. (NIC), the investment firm owned by Zain’s major shareholder Kharafi Group, on Tuesday said its commitment to sell a 46 percent stake to UAE’s Etisalat was over.

« The bourse announcement proves that the deal has failed. The deal was announced in September 29 and there was no progress at all, » the source said speaking in condition of anonymity.

A key regulatory requirement for Etisalat’s deal to go ahead – the sale of Zain’s stake in affiliate Zain Saudi – was already in doubt after Zain turned down three bids for the stake in late February.

Lire la suite de ‘Etisalat’s $12 billion Zain deal fails’

France Télécom ouvre la saison de la chasse en Afrique

Le géant français mobilise 7 milliards d’euros pour acheter des actifs et des licences en Afrique et au Moyen Orient. L’Afrique de l’Ouest en ligne de mire.France Télécom ouvre la saison de la chasse en Afrique  dans France Telecom Suicides-a-France-Telecom-les-employes-seront-ecoutes_closer_news_xlarge

France Télécom entend investir 7 milliards d’euros en Afrique et au Moyen Orient dans les cinq prochaines années. L’objectif pour le nouveau PDG, Stephane Richard qui a remplacé Didier Lombard courant mars, est de doubler le chiffre d’affaires des pays émergents, lesquels, avec 3,3 milliards d’euros en 2009, représentaient 7% dans les ventes totales du groupe. «Si nous pouvons acheter un portefeuille d’actifs pour arriver plus vite à cet objectif, ce sera une bonne chose. S’il faudra aussi d’acheter des licences pays par pays, nous nous y attellerons».
Le groupe mise particulièrement sur l’Afrique de l’Ouest où il détient majoritairement l’opérateur historique sénégalais, Sonatel, connu pour être une machine de dividendes. « Tous les pays de cette zone où nous ne sommes pas encore implantés nous intéressent ». En Egypte, France Télécom attend un verdict décisif ce 10 avril, dans le feuilleton qui l’oppose à Orascom pour le contrôle de deux entreprises : Mobinil et Egyptian Company (ECMS) qui exploite la marque Mobinil en Egypte. Le tribunal administratif devrait autoriser ou non la poursuite de l’OPA lancée par le groupe français.

Lire la suite de ‘France Télécom ouvre la saison de la chasse en Afrique’

Les responsables de Zain Gabon donnent des explications suite à la réaction du gouvernement

Les responsables de Zain Gabon donnent des explications suite à la réaction du gouvernement dans Bharti azainGABONEWS – Consécutivement au communiqué du ministère de la Communication exprimant la désapprobation du gouvernement gabonais du marché de rachat intervenu entre Zain Afrique et  le géant indien de la téléphonie mobile, le Groupe Bharti en l’occurrence, puis le traitement qui en a découlé dans les média, l’opérateur Zain-Gabon réagit via un communiqué parvenu à notre rédaction et que GABONEWS livre in extenso.

                               

Communiqué de presse

Faisant suite aux informations parues dans les media, la Direction Générale de Zain Gabon souhaite apporter des clarifications concernant le processus de cession en cours.
 
En effet, notre entreprise, installée au Gabon depuis 10 ans, s’est toujours attachée au respect des règles et dispositions en vigueur sur le territoire gabonais. La situation actuelle ne peut donc résulter que d’un malentendu.

Lire la suite de ‘Les responsables de Zain Gabon donnent des explications suite à la réaction du gouvernement’

Bharti Airtel rachèterait les activités africaines de Zain

Bharti Airtel rachèterait les activités africaines de Zain dans BhartiNEW DELHI/LONDRES (Reuters) – L’indien Bharti Airtel a signé mardi un accord portant sur le rachat de l’essentiel des activités du koweïtien Zain en Afrique pour neuf milliards de dollars (6,7 milliards d’euros).

Le groupe devient le numéro deux de la téléphonie mobile sur le continent africain avec cette transaction dont la mise en oeuvre s’annonce toutefois un vrai défi en matière de rentabilité et de pilotage des opérations.

Les deux sociétés, qui avaient engagé des discussions exclusives en février, ont signé un accord à Amsterdam où est basée la filiale africaine de Zain, précise Bharti dans un communiqué.

Bharti a souligné que cette acquisition – la deuxième plus importante réalisée par un groupe indien à l’étranger après le rachat de Corus par Tata Steel en 2007 pour 13 milliards de dollars – ferait de lui le cinquième opérateur mobile mondial avec une présence dans 18 pays et une clientèle potentielle d’environ 179 millions de personnes.

Lire la suite de ‘Bharti Airtel rachèterait les activités africaines de Zain’

le Gabon désapprouve le rachat de Zain-Gabon par l’Indien Bharti Airtel

le Gabon désapprouve le rachat de Zain-Gabon par l’Indien Bharti Airtel  dans Bharti Zain_0L’Etat gabonais a désapprouvé avant-hier vendredi 26 mars dans un communiqué le rachat des filiales africaines du géant koweïtien des télécommunications Zain par l’Indien Bharti Airtel. Selon Libreville, Zain-Gabon ne respecte pas le cahier des charges imposé lors de l’obtention de sa licence. Un cahier des charges qui comprent notamment la non-cession de la licence à une autre entreprise.

A l’origine de la colère du gouvernement gabonais, le non respect de la licence accordée à la filiale locale du groupe koweïtien. Le document précise que la licence est non cessible, non transmissible et non transférable.

Lire la suite de ‘le Gabon désapprouve le rachat de Zain-Gabon par l’Indien Bharti Airtel’

Zain approuve la vente d’actifs en Afrique à Bharti ( Hors Soudan et Maroc )

Zain approuve la vente d'actifs en Afrique à Bharti ( Hors Soudan et Maroc ) dans Bharti

Le conseil d’administration de l’opérateur koweïtien Zain a approuvé la cession de la plupart des actifs africains du groupe pour neuf milliards de dollars (6,75 milliards d’euros) à l’indien Bharti Airtel, un rapprochement qui avait été valorisé à quelque 24 milliards de dollars.

En plus du paiement à Zain de neuf milliards de dollars en numéraire, Bharti, dont Singapore Telecom détient 32%, reprendra 1,7 milliard de dollars de dettes des activités dont il prendra le contrôle.

Lire la suite de ‘Zain approuve la vente d’actifs en Afrique à Bharti ( Hors Soudan et Maroc )’

Zain va utilser l’argent de la cession de ses actifs en Afrique pour payer ces dettes

Zain va utilser l'argent de la cession de ses actifs en Afrique pour payer ces dettes dans BhartiUn responsable de Zain a déclaré que le montant de l’opération de la cession des actifs en Afrique de Zain ( à l’exclusion du Soudan et le Maroc ), servira pour le rembourssement de la dette du groupe.

Zain va également distribuer des dividendes aux actionnaires du produit de la transaction, al-Asaad Banwan, président du Groupe Zain a été cité comme source de cette information.Bharti Airtel a déclaré lundi a dit qu’il était en pourparlers exclusifs avec Zain jusqu’au 25 Mars pour l’achat des actifs en Afrique, fondé sur une valeur d’entreprise de 10,7 milliards de dollars.

Source : Reuters

Zain confirme recevoir une offre de Bharti

Zain vient de confirmeravoir reçu une offre de Bharti pour la cession de ses actifs en afrique ( Hors Maroc & Soudan ). D’ailleurs une réunion du conseil d’administration es prévue aujourd’hui pour discuter le détail de cette opération.

Quelques repères :Zain confirme recevoir une offre de Bharti dans Bharti 349441_86501

Les sous performances des actifs Zain au Nigeria et au Kenya vont constituer un fardeau pour le groupe, mais la forte préscence en Afrique sub-saharienne pourra nourrir la croissance de valeur.

Un consortium d’investisseurs asiatiques a tenté d’acheter la participation de 46 pour cent du groupe familial koweïtien Kharafi pour 2 dinars par action, soit environ 13,7 milliards de dollars, bien que la vente des opérations en Afrique metterait probablement fin à cette initiative.Dans une indication d’un accord imminent, Zain a nommé la semaine dernière Nabil Ben Salama PDG de l’entreprise, en remplacement de Saad al Barrak, considérée comme la force motrice de la croissance dans 23 pays à travers l’Afrique et le Moyen-Orient.

Lire la suite de ‘Zain confirme recevoir une offre de Bharti’

Bharti a soumis une offre pour le rachat des actifs de Zain

zainlogomain.jpgLe plus grand opérateur indien de téléphonie mobile, Bharti Airtel, a offert 10,7 milliards de dollars (7,9 milliards euros) pour racheter au géant koweïtien des télécommunications Zain ses filiales dans 15 pays africains, a rapporté samedi un journal koweïtien. Citant des « sources fiables », le quotidien Al-Raï a précisé qu’ »une offre officielle » avait été faite par Bharti jeudi, notant que l’offre n’incluait pas la filiale de Zain au Soudan. Il n’a pas été possible dans l’immédiat d’obtenir une réaction de Bharti, injoignable. Lundi, Zain avait démenti avoir reçu de nouvelles offres pour ses filiales dans 15 pays africains, dont certaines avaient été reprises en 2005 à Dutch Celtel pour 3,5 milliards de dollars. Le groupe avait ensuite fait des acquisitions au Nigeria, au Soudan et d’autres pays africains. Zain opère aussi au Koweït, en Arabie saoudite, à Bahreïn et en Irak ainsi qu’en Jordanie et au Liban. Son action a gagné plus de 20% après les informations sur ces nouvelles offres et sa capitalisation a gagné 3 milliards de dollars à 16,1 milliards de dollars.

Lire la suite de ‘Bharti a soumis une offre pour le rachat des actifs de Zain’

Indiens et Malaisiens prennent le contrôle des filiales africaines de Zain

Le feuilleton de la cessionzainmtc.jpg des actifs africains de zain a finalement pris finalement fin une créant une suprise par l’entrée des indiens & malisiens à hauteur de 46%, d’aprés le magazine Jeune Afrique.

Malgré cette opération, les Koweïtiens continueraient de piloter la zone Mena (Moyen-Orient et Afrique du Nord), dont ils sont familiers, et délégueraient l’Afrique subsaharienne à leurs alliés indo-malaisiens.

Le feuilleton de la cession par le koweitien Zain de ses filiales africaines a fini par livrer ses derniers secrets. Après l’échec des négociations entre le Zain et la firme française Vivendi, 46% de Zain est repris par des investisseurs indiens et malaisiens, rapportent des sources concordantes, dont le magazine Jeune Afrique dans sa dernière livraison.

Lire la suite de ‘Indiens et Malaisiens prennent le contrôle des filiales africaines de Zain’

12



John Cena |
DownPro |
melanie6415 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | clash03
| PINODISCOUNT
| Les journalistes à Mascara